Europe Livenews

Préparation EuroBasket : La France perd pied en Lituanie (71-96)

Défaite 77-98 à Orléans, la Lituanie a rendu la monnaie de sa pièce à la France chez elle à Kaunas s’imposant 96-71. Les Français ont exposé au grand jour leurs faiblesses à l’intérieur. Le retour aux affaires de Joffrey Lauvergne est indispensable mais sera t-il suffisant pour assurer la compétitivité des Bleus ?

Sans Antoine Diot et Joffrey Lauvergne présents en Lituanie (tous les deux sujets à des problèmes au genou) et Vincent Poirier (mollet), resté lui à Paris, l’équipe de France a manqué de ressort en début de rencontre laissant la Lituanie mener 9-3 puis 16-6 à mi-chemin du premier quart. La défense n’était pas à la hauteur. Et les shoots étaient trop courts. Seul Evan Founier trouvait la mire (deux paniers à trois-points) mais commettait trois fautes en même pas six minutes ! Les Bleus encaissaient 23 points en 10 minutes (c’est énorme) et en rendaient 16.

Comme il est normal au cours d’une préparation, Vincent Collet faisait continuellement tourner son effectif et pour le deuxième quart, Léo Westermann, qui profitait de l’absence d’Antoine Diot, et Edwin Jackson étaient largement mis à contribution. Celui-ci se faisait d’ailleurs remarquer par ses talents de finisseur notamment par le biais de shoots à trois, quatre mètres (11 points à 5/7 en 9 minutes). Un pas important sinon décisif pour être retenu pour l’Euro.

Les Lituaniens loupaient alors quantité de tirs à trois-points (1/11 sur la première mi-temps), ce qui n’est pas dans les habitudes de la maison si bien que la France était revenue dans un premier temps dans la roue de son hôte. Dans un second, malins, bien en rythme des deux côtés du terrain, avec un Thomas Heurtel qui régale (6 passes), un Nando De Colo toujours maître de son art, oubliant leur déficit en taille (20 rebonds à 19 dont 6 pour le seul Jonas Valenciunas), ils passaient en tête pour mener de 3 points, 42-39, à la mi-temps. Dommage que les fautes des Bleus aient permis aux Lituaniens de marquer 16 points (sur 19 shoots) sur la ligne.

Le bouillon en deuxième mi-temps

Les Lituaniens revenaient des vestiaires le mors aux dents et infligeaient un 7-0 aux Bleus. De plus, Kevin Seraphin déjà peu inspiré jusque là (à 0/6) commettait sa quatrième faute dès la 22e minute. La défense des Bleus craquait et les Lituaniens inscrivaient 19 points en cinq minutes avec un Jonas Maciulis mordant (15 points à ce moment-là). La quatrième faute d’Evan Fournier n’arrangeait pas leurs affaires, surtout que les Lituaniens retrouvaient leur adresse à longue distance (5 trois-points réussis en deuxième mi-temps). Bilan: 63-51 à la 28e. Puis 69-53 suite à une anti-sportive de Louis Labeyrie. Prendre 30 points en un quart-temps, c’est très vilain. Qu’il était loin le temps où la défense française faisait peur à l’Europe entière.

Sans 5 de métier avec les quatre fautes de Séraphin et les blessures de Lauvergne et Poirier, et avec la présence en face d’un big man comme Jonas Valanciunas, en double double (10 points et 13 rebonds), la France souffrait dans la peinture. Livio Jean-Charles était déboussolé. Kim Tillie n’était pas non plus très convaincant. Boris Diaw demeurait sur la réserve et si Louis Labeyrie était actif il n’est à ce niveau qu’un rookie. Le jeu collectif français volait en éclats. A la 33e minute, lorsque Vincent Collet commandait un temps-mort, les Bleus avaient perdu pied, 56-75. Mathias Lessort étrennait sa première sélection dans la tourmente. L’arrière Mantas Kalnietis (18 points et 9 rebonds) se régalait et emmenait la Lituanie à un large succès. 

La boxscore est ici.

Le résumé du match est ici.

https://twitter.com/SFR_Sport/status/897499299180756992

Photo: Jonas Maciulis et Thomas Heurtel (Basketnews.lt)

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *