Etranger Europe Livenews

Vidéo: Nick Galis, le Dieu grec au Hall of fame

Nick Galis (1,85m, 60 ans) a été introduit au Hall of Fame à Springfield, dans le Massachusetts.

De son nom complet, Nikolaos Georgalis est né dans le New Jersey. La précision est importante car la fédération grecque affirma ensuite qu’il était natif dans l’ile de Rhodes afin qu’il puisse jouer en équipe nationale. Ce sont ses grands-parents qui étaient grecs et qui avaient émigré aux USA. Nick joua à l’université de Setton Hall mais ne fut drafté qu’en 68e position par les Celtics. Une grave erreur de jugement.

Il devint aussi bien en club qu’en équipe nationale le plus formidable scoreur européen de tous les temps avec une fantastique capacité d’équilibre en l’air. Ainsi Galis marqua 33,5 points à l’Euro 1983, 33,5 au Mondial de 1986, 37,0 à l’Euro 1987, 35,6 à celui de 1989 et encore 32,4 à celui de 1991. 

Portée par ses points, la Grèce remporta à Athènes le championnat d’Europe de 1987, ce qui donna un fantastique coup de booster à la popularité du basket dans le pays.

« Si je suis le fils du diable, alors Galis est le diable lui-même », déclara un jour le Croate Drazen Petrovic. En tous les cas, le Grec servi d’épouvantail à tous les défenseurs européens de sa génération.

Cette vidéo publiée par la NBA -à laquelle il n’a jamais appartenu- retrace son histoire.

 

NICK GALIS… new member of the Naismith Memorial Basketball Hall of Fame! #17HoopClass

Posted by NBA on Freitag, 8. September 2017

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *