Livenews LNB ProA

Florent Pietrus (Levallois) : « L’équipe de France ? Je ne reviendrai pas dessus »

Après la rencontre de préparation de Levallois face à Orléans où il a compilé 13 points et 5 rebonds et quelques heures après l’élimination de la France contre l’Allemagne, Florent Pietrus (2,01m, 36 ans) s’est arrêté quelques instant pour répondre aux questions de BasketEurope.

Vous avez rejoint Levallois pour compenser la blessure de Rod Odom. Est-ce que la possibilité d’encadrer des jeunes joueurs a pesé dans la balance au moment de signer ?

Non pas du tout. Ma principale motivation est de jouer et d’être sur le terrain. C’est vrai qu’on a un groupe plutôt jeune donc je vais faire mon maximum pour les aider et les encadrer le peu de temps que je serai ici. Pour l’instant c’est vraiment le fait de retrouver les terrains qui me donne le sourire.

Vous retrouvez en plus Frédéric Fauthoux que vous aviez connu au début de votre carrière à Pau …

J’ai joué avec Fred pendant cinq ou six ans. J’ai aussi joué avec Sacha [Giffa] en équipe de France donc c’était facile de venir ici. Mais l’année dernière ils ont montré de belles choses, c’était une équipe qui jouait très bien et ça a rendu mon choix de venir ici encore plus facile. Je suis content de les retrouver.

Levallois a complètement reconstruit son secteur intérieur intérieur cet été. Comment cela se met-il en place ?

Il faut du temps, il y a beaucoup d’automatismes à trouver. On travaille sereinement pendant la semaine. On est à deux semaines de la compétition donc il va falloir continuer à travailler et progresser. On sait que ça va prendre du temps. Mais c’est de bonne augure.

Comment avez-vous vécu l’élimination de l’équipe de France contre l’Allemagne ?

C’est une grosse déception. On ne s’attendait vraiment pas à cette élimination. C’est une équipe en reconstruction, ça fait partie du processus. Il va falloir continuer à travailler. Il y a des matchs en novembre qui vont arriver très vite. Maintenant il faut oublier ça, essayer de se reposer et se préparer pour la qualification au Mondial.

Pour les matchs de qualification, l’équipe de France sera privée de ses joueurs NBA et Euroleague. Etes-vous à la disposition de Vincent Collet ?

C’est vraiment non. C’est une décision que j’ai prise l’année dernière et je ne reviendrai pas dessus. J’ai fait mon temps, j’ai fait ce que j’avais à faire en équipe de France et maintenant l’avenir appartient aux jeunes qui sont actuellement en équipe de France.

Photo : FIBA

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *