Livenews LNB Premium ProA

En direct avec Axel Julien (Dijon): « Il n’y a pas de groupies en Pro A »

A 25 ans, Axel Julien (25 ans), meneur de jeu de la JDA Dijon est devenu l’un des joueurs français phare de la Pro A, candidat à l’équipe de France pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2019 après avoir rayonné avec les A’ lors d’une tournée en Chine en 2016. Dans cette interview, il parle avec une totale franchise.

Le premier match que vous avez joué en pro : Le premier officiel, c’est un match de Semaine des As à Pau-Orthez avec le HTV. Je suis entré en fin de match en tant qu’espoir. C’était en 2011. Il n’y avait pas énormément de monde dans les tribunes alors que pourtant Pau génère d’habitude beaucoup de spectateurs. Sinon, en championnat, c’est la même année au Mans. Notre meneur américain, (Kevin) Houston s’était blessé et j’avais pris la place du second meneur et joué dix minutes.

Le joueur qui vous a rendu meilleur : Celui avec qui j’ai passé deux saisons, l’année dernière et celle d’avant, David Holston. C’était très compliqué à le défendre tous les jours à l’entraînement. Il était capable de tout faire et quand il avait décidé de marquer des points, c’était dur de le contrôler. Il m’a aidé à durcir ma défense, à passer un cap de ce côté là.

Le meilleur joueur actuel de votre championnat : Le MVP, D.J. Cooper, qui en plus joue à mon poste. Il fait des gestes que pas grand monde fait, des trucs que personne n’attend et en plus il les réussit. Il est capable de tout faire. Il ne remplit pas seulement les stats dans la catégorie des passes, il met des points, des points importants, il prend des rebonds, il fait des interceptions. C’est un joueur vachement actif. Il n’y a pas beaucoup de joueurs comme ça dans le championnat. Je trouvais aussi que l’année dernière Moustapha Fall était vraiment impressionnant. Certains diront que sa taille aide beaucoup, c’est vrai, mais il n’est pas obligé de bousculer ses 2,18m comme il le faisait. Je pense que c’est l’une des principales raisons qui ont permis à Chalon de gagner le championnat. 

Le joueur le plus vicieux du championnat : C’est compliqué à dire mais je dirai (Ilian) Evtimov (Cholet). Il a pas mal de bouteille et il met de temps en temps des petits coups que l’on ne voit pas. Il est très malin et c’est pourquoi il arrive encore à jouer à ce niveau-là.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : JDA et LNB

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *