Livenews LNB ProA

Savo Vucevic (Bourg): « Ce qui m’intéresse c’est de voir que mon équipe a défendu pendant 40 minutes »

La JL Bourg a fait un retour en fanfare en Pro A chez elle à Ekinox avec une victoire de 38 points (91-53) sur une équipe européenne, l’ESSM Le Portel. Le plus gros écart victorieux jamais enregistré à ce niveau par le club. Tout le monde a marqué du côté de la JL y compris Thibault Desseignet. Simon Chase a été le top-scoreur avec 18 points. Evidemment le coach burgien Savo Vucevic était satisfait du travail de ses hommes. 

« Le premier match à domicile c’est très difficile surtout quand on monte à un niveau supérieur,  » a-t-il déclaré en conférence de presse. « Peut-être qu’après un match perdu contre une belle équipe et après dix matches gagnés en préparation, on attendait un match difficile contre une très belle équipe du Portel qui a fait de très bonnes choses l’année dernière. Donc on était prêt à jouer ce match et surtout à ne pas le rater. Les petites choses qui nous ont manqué à Nanterre, on les a rectifiées ce soir avec plus d’agressivité en défense même si c’était un match complètement différent avec une équipe complètement différente. Dès le départ on était dedans, une bonne défense. Au départ, ils nous ont un peu ralenti avec leur zone presse qu’ils jouent depuis toujours et qui embête pas mal de monde, mais on était prêt pour ça et une fois que l’on a attrapé un bon rythme, la suite vous la connaissez. » 

Les deux scores affichés par la JL sont évidemment impressionnants. Celui de l’attaque comme celui de la défense.

« Ce qui m’intéresse c’est de voir que mon équipe a défendu pendant quarante minutes. On a eu 10, 20, 30, 40 (points d’avance) et on a toujours eu le même esprit en défense. A Nanterre, ça été un très bon match mais on l’a perdu. J’ai été d’un côté satisfait car mon équipe a fait une bonne prestation mais on l’a perdu. Peut-être qu’à la fin il manquait quelque chose offensivement mais on avait 40 points et dans trois jours on joue un autre match contre Dijon. Il faut savoir gérer et mettre en confiance car ce soir on a joué à onze. Ce qui m’intéresse c’est l’état d’esprit de mon équipe, tout le monde l’avait ce soir. Pas une seconde ils ont relâché. Vous savez comment ça se passe, quand il y a 20, il y a un relâchement. Là à 30 il n’y en a pas eu même à 40, surtout en défense. Je l’ai dit aux joueurs, je ne suis pas inquiet offensivement, on peut mettre 90-100 points mais je ne veux pas qu’on en encaisse plus de 60, 70 surtout à domicile. C’était encore meilleur ce soir par rapport à ce que je leur ai demandé. »

Reste à savoir si c’est Bourg qui est d’un gros calibre cette saison ou si c’est juste Le Portel qui était dans une très mauvaise passe.

« Ce n’est que le premier match et le championnat de France est très équilibré. On ne sait jamais ce qui peut arriver à un moment ou à un autre. Ce qui est mon objectif et celui du club c’est d’avoir une équipe qui va se bonifier au fil des matches. Je ne suis pas satisfait ce soir parce qu’on a gagné de 40 points mais parce que j’ai vu 11 joueurs jouer 40 minutes avec la même envie, il partageait la joie de jouer ensemble, c’est ça qui est important pour le développement d’un club. Malheureusement dans le sport, on n’a pas le temps de savourer. Dans trois jours, on joue à Dijon. Une belle équipe qui a deux victoires. Il faut confirmer. On ne calcule pas. On va à Dijon avec des ambitions avec envie, on va pour gagner. On a un bel état d’esprit, on a les fondations pour ça. »

Photo: JL Bourg

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *