Livenews LNB ProA

Cette fois Le Mans a pris le rocher monégasque

Ce qu’il avait déjà failli réaliser dans un passé récent, le MSB l’a fait hier soir: prendre le rocher de Monaco. Une perf même si comme l’a fait remarquer le meneur Antoine Eito en conférence de presse:

« Personne n’est prêt en début de saison », a t-il déclaré en conférence de presse ajoutant très vite. « On a gardé du sérieux après Gravelines. C’était un match physique.. Justin (Cobbs) a été solide ; C’est une bonne victoire collective face à une équipe qui met beaucoup d’impact ».

Cela s’est joué à trois fois rien. Les Manceaux ont longtemps mené avant de connaître un sacré trou d’air; la Roca Team leur infligeant un terrible 16-2. Mais cette équipe mancelle version Eric Bartecheky a du répondant et à son tour elle passait un 10-0 à son hôte et menait ainsi 67-61 à deux minutes de la fin. Un lancer manqué de Paul Lacombe a coûté cher aux Monégasques avant que le MSB contrôle la dernière tentative de pénétration de l’ex-Strasbourgeois. Victoire 67-66.

Si du côté monégasque le Bosnien Elmedin Kikanovic a imprimé son nom dans la peinture (17 points, 9 fautes provoquées), dans l’autre camp, Mikal Riley (15 points) a prouvé une deuxième fois qu’il est redevenu cet ailier magnifique qui tant de fois a enchanté le palais des sports de Nanterre, et Antoine Eito (14 points) qu’il se sent à l’aise au Mans plus qu’ailleurs.

« On perd le match dans le 3e quart-temps, quand on a 10 points d’avance et qu’on les laisse revenir. Défensivement, c’était correct, mais on a commis trop d’erreurs. L’équipe est nouvelle, il faut travailler. On a un match difficile à préparer à Gravelines », a commenté coach Zvezdan Mitrovic.

Quant au Mans, il recevra samedi Pau à Antares, une autre équipe invaincue après deux journées.

Photo: AS Monaco

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *