Livenews LNB Premium ProA

La semaine de Limoges : L’Eurocup, les réseaux sociaux et la concurrence de Paris

Depuis 2004, Frédéric Forte, 47 ans, est le président du Limoges CSP dont il porta le maillot et avec qui il fut champion d’Europe, et aussi un moment le coach. Le Normand a pris du recul avec le sportif pour se consacrer plus complètement au projet CSP 3.0. Dans cette longue interview en trois parties, il dessine les contours de ce qui doit projeter le plus prestigieux des clubs français dans le XXIe siècle.

La suite et la fin de l’interview

Le fait de participer à l’Eurocup booste t-il l’ensemble, le projet CSP 3.0, le côté sportif, l’intérêt populaire ?

Je pense que dans la question il y a la réponse. Le contraire est inimaginable. Evidemment que l’objectif numéro un c’est d’être champion de France car il y a une suprématie nationale en jeu mais on s’étalonne sur qui ? On ne peut pas être que nombriliste. Nos groupes de supporters, nos abonnés, nos fans, nos partenaires, ceux qui nous suivent à Limoges mais aussi sur les réseaux sociaux, tout le monde aime bien venir deux fois par semaine au palais des sports, s’étalonner face à des Espagnols, des Turcs, des Russes. On a eu la chance sur les deux années d’Euroleague de voir Nando De Colo et Teodosic avec le CSKA Moscou et on les a tenus jusqu’au bout. Et on craque à la fin car c’est juste une équipe de mabouls ! Pour les supporters, c’est un vrai bonheur, une fierté. Il y a un intérêt énorme pour le club, les partenaires, les joueurs et se dire que l’on est montré du doigt, que l’on ne peut pas aller dans certaines compétitions c’est marcher sur la tête. Je comprends qu’il y ait des enjeux, des intérêts suprêmes, que l’on ne doit pas toucher à l’équipe de France mais à un moment donné, il faut bien comprendre qu’on n’empêche pas aujourd’hui les joueurs français d’être en Euroleague, ils sont dans tous les grands clubs européens, mais que les joueurs qui n’ont pas la possibilité de rejoindre ces clubs-là, on les prive de cette compétition parce qu’ils ne peuvent pas jouer en France. Nando De Colo, Thomas Heurtel, Adrien Moerman, ils jouent en Euroleague et ce sont eux demain qui permettront d’étalonner l’équipe de France. Non seulement on a du mal à les garder mais on favorise l’exode de nos joueurs. Alors que peut-être que si on avait un club français en Euroleague certains joueurs hésiteraient à franchir le pas d’aller à l’étranger. Ce n’est pas une attaque contre la ligue… J’avance de mon côté, j’ai compris qu’elle ne nous aidera pas car ils n’ont pas compris les problématiques réelles des clubs. Ce que je veux dire c’est que si on n’avait pas eu l’Euroleague, peut-être qu’Adrien serait parti un an plutôt, que Nobel (Boungou-colo) ne serait pas resté, que Léo (Westermann) ne serait pas venu. Et au final c’est le basket français qui s’appauvrit. 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo: Limoges CSP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *