Livenews LNB ProA

Boris Diaw : « Ça s’est joué à pas grand chose »

De retour en Pro A 14 ans après l’avoir quitté pour la NBA, Boris Diaw vivait son premier match de la saison samedi soir au Palais des Sports Marcel Cerdan. Après la défaite en prolongation (87-81) de Levallois face à Limoges malgré un bon match de sa part (10 points, 6 rebonds et 3 passes décisives), Babac s’est exprimé en conférence de presse. 

« Ca s’est joué à pas grand-chose puisqu’on va jusqu’en prolongation mais je pense qu’on aurait pu se mettre à l’abri plus tôt. On a réussi à créer de l’avance tôt dans le match, mais c’est vrai qu’en première mi-temps on les a laissé marquer un peu trop de paniers pour revenir dans le match. C’est là que je pense qu’on a péché. En deuxième mi-temps on a réussi à mettre plus d’intensité défensive. C’était un match serré, même si on a fait quelques erreurs sur les dernières minutes du match. C’était un match assez physique sans être dans l’extrême d’un côté ou de l’autre donc oui, c’est ce à quoi je m’attendais.

Personnellement ça allait. J’étais vraiment concentré sur le fait de rien forcer et essayer de faire jouer l’équipe. Limoges a fait beaucoup de prises à deux, il y avait beaucoup d’aides donc j’ai vraiment essayé de jouer avec mes coéquipiers. J’étais content de revenir, de jouer ce match-là avec, bien sûr, beaucoup de personnes que je connais et une bonne ambiance. Le public nous a soutenu jusqu’à la fin, on aurait bien voulu leur donner la victoire. Je ne m’attendais à rien en particulier. J’avais, de toute façon, prévu de faire ce qu’on allait me demander. »

Photo : Karen Mandau

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *