Livenews LNB ProA

Pro A : Levallois s’adjuge le duel des mal classés face à Boulazac (81-71)

Alors que les deux équipes présentaient chacune un bilan de 1 victoire pour 4 défaites, Levallois et Boulazac se sont livré une lutte sans merci ce samedi soir. Ce sont finalement les Metropolitans qui en sortent vainqueurs (81-71).

Le match avait pourtant bien débuté pour le promu qui comptait 12 points d’avance à la fin du premier quart-temps. Mais les joueurs de Frédéric Fauthoux haussèrent le ton en deuxième période pour revenir à un petit point du promu au moment de rentrer au vestiaires (36-35).

Après la pause, les Metropolitans continuèrent d’appuyer sur l’accélérateur. L’adresse de Klemen Prepelic, enfin réveillé (19 points à 4/7 à trois points), et le passage de Sylvain Francisco ultra productif (9 points et 4 passes en 20 minutes) permirent à Levallois d’aborder les dix dernières minutes en tête. Levallois se contentait ensuite de maîtriser le dernier quart-temps pour creuser un peu l’écart et ainsi enregistrer son deuxième succès de la saison et leur premier à domicile.

Le duo Boris Diaw (16 points, 8 rebonds, 5 passes, 6 fautes provoquées)-Gavin Ware (17 points, 6 rebonds) s’est montré particulièrement productif. Auteur de 26 points (à 6/11 à trois points), Karvel Anderson était, de son côté, bien trop isolé pour offrir au BBD une deuxième victoire cette saison.

Frédéric Fauthoux (Levallois) : 

« Depuis le début de la saison, on joue dur face à nous. Le traitement que subissent certains de mes commence à devenir un peu agaçant. Ce n’est pas facile de créer du basket quand on prend un coup de poing dans le ventre. Ce qui m’agace, c’est que les jeunes joueurs ne sont pas respectés. Cyrille (Eliezer-Vanerot) a l’épaule qui est un peu partie avant de revenir. Il fallait que ça arrive. Maxime (Roos) et Sylvain (Francisco) ont tout les deux apporté enormément d’énergie défensivement et offensivement. Je ne suis pas dupe, ils auront des hauts et des bas. C’est pour ça que l’apport des joueurs cadres est important. »

Claude Bergeaud (Boulazac) :

« L’inconstance est souvent lié à l’expérience. Ce soir on prend 19 rebonds mais on re-shoote tout de suite. Nous dominions le match grâce à ces rebonds, mais Levallois a repris l’avantage grâce à nos ballons perdus. En première mi-temps, on ne perd que 7 ballons, mais ils ont été préjudiciables. Quand il y a des gros joueurs en face de nous, on est très fébrile. Dustin (Ware) est un formidable mec, mais il n’arrive pas à faire jouer l’équipe comme je le souhaite. C’est avant tout un scoreur. Ca va changer dès demain. […] A certains moments, je me suis dit : « Wow ! Ils n’ont jamais vu jouer Boris Diaw ? » »

Photo : LNB

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *