Etranger Livenews

G-League : Quatre Frenchies sur la ligne de départ

La D-League n’est plus, vive la G-League ! La petite soeur de la NBA continue son petit bonhomme de chemin et elle s’agrandit encore : désormais à 26 équipes dont quatre nouvelles : les Agua Caliente Clippers, les Erie BayHawks, le Hustle de Memphis et le Herd du Wisconsin.

La saison vient tout juste de débuter, l’occasion idéale de se pencher sur les quatre joueurs français qui évolueront dans l’antichambre de la NBA. 

Yakuba Ouattara (Long Island Nets)

Il est le seul des quatre Français à disposer d’un contrat « two way » entre les Nets NBA de Brooklyn et les Nets G-League de Long Island. Ayant déjà eu l’opportunité fugace de fouler les parquets NBA pour un derby face aux Knicks de Frank Ntilikina (qu’il a tenu au duel), Yakuba Ouattara devrait avoir du temps de jeu en G-League.

Auteur de 14 points et 5 rebonds pour son premier match, l’ancien monégasque a bien pris ses marques dans l’ancienne franchise de Julius « Dr. J » Erving, qui était présent pour l’ouverture du championnat. Avec ses qualités athlétiques et des responsabilités, Ouattara devrait rapidement faire parler de lui. 

Livio Jean-Charles (Austin Spurs)

C’est désormais un habitué. Pour sa deuxième saison à Austin, Livio Jean-Charles a ses repères. Et ça s’est d’ailleurs ressenti sur sa première sortie de l’année : 21 points à 8/12 aux tirs en 19 minutes ! L’ailier guyanais doit faire mieux que la saison passée où il a cumulé 10 points et 5 rebonds de moyenne.

Dans le giron des Spurs, il pourrait former un nouveau trio NBA avec Parker et Lauvergne. A 23 ans, et quatre ans après sa draft, Jean-Charles doit désormais se faire violence et être plus agressif offensivement.

Tidjane Keita (Northern Arizona Suns)

Invité surprise du côté de Toronto pour les dernières ligues d’été, Tidjane Keita a fait ses débuts en G-League avec les Suns du Nord de l’Arizona. Il a terminé à 10 points et 7 rebonds, plein de volonté à 4/15 aux tirs.

A 21 ans, pour sa première expérience professionnelle, Keita va surtout apprendre les rigueurs du quotidien dans l’antichambre de la NBA. Une saison avec du temps de jeu et des responsabilités est un pas dans la bonne direction.

Yannis Morin (Oklahoma City Blue)

L’ancien espoir de Cholet passe d’une antichambre à une autre : de la Pro B à la G-League. Avec le Blue d’Oklahoma City, Yannis Morin a une belle carte à jouer dans une organisation qui prend le temps de développer ses joueurs. Actuellement blessé, Morin compte bien se faire sa place à OKC. 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *