Etranger Europe Livenews

Qualifications Euro 2019: Et pendant ce temps Elodie Godin est avec l’équipe des Pays-Bas

Si cinq Berruyères et leur coach, Olivier Lafargue, sont actuellement avec l’équipe de France en partance pour la Finlande et un match qualificatif pour l’EuroBasket 2019, une autre, Elodie Godin, prépare une rencontre déjà décisive contre l’Ukraine, et avec l’équipe des Pays-Bas dont elle est assistante coach.

Au site de la ligue féminine, Elodie Godin raconte que le contact avec la fédération néerlandaise s’est effectuée lorsque le coach national est venu voir à Montpellier son équipière et aussi celle qui est l’épouse de l’ex-internationale française, Naomi Halman.

« Il m’a proposé ce rôle d’assistante car il a remarqué que je communiquais beaucoup avec les joueuses, il a trouvé en moi un leader sur le terrain. Il s’est dit que ça pouvait être parfait dans la communication entre ses joueuses et lui. Au début je ne savais pas trop si je voulais faire ça ou pas et je me suis dit que ça ne coûtait rien d’essayer. Étant retraitée en Équipe de France, j’ai plus de temps l’été. Il fallait essayer et préparer ma reconversion. J’ai eu des responsabilités cet été, ça s’est super bien passé. Après c’est vrai qu’être joueuse et assistante sont deux choses bien différentes. »

Elodie qui possède déjà un pied à terre aux Pays-Bas explique que les échanges se font en anglais mais qu’elle va devoir se mettre au néerlandais. Et une fois sa carrière de joueuse terminée, pourquoi ne pas envisager une autre de coach et dans son pays d’adoption.

« Ce n’était pas ma priorité de rester dans le basket mais avec le projet qu’il y a ici pour moi je me dis pourquoi pas. Je suis assistante coach pour l’instant mais après pourquoi pas m’occuper de leur Centre Fédéral sur Amsterdam. Ca serait quelque chose qui pourrait m’intéresser, il y a beaucoup de jeunes talents et du travail à faire ici. »

Il faut savoir que d’après une étude les Néerlandais sont reconnus comme la population la plus grande au monde. 1,84m pour les hommes et 1,71m pour les filles. La « matière première » incontestablement existe.

Photo: FIBA Europe

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *