Livenews LNB ProA

Dans les DNA, le président de Strasbourg précise sa vision de la future aréna

Dans une longue interview aux DNA, le président strasbourgeois Martial Bellon revient sur certains dossiers de la SIG et notamment sur les travaux de rénovation du Rhénus qui doivent lui permettre de devenir une aréna de 8 500 places dans un premier temps (2021?) puis de 10 000 places (2025 ou 2026 ?).

« (…) Contrairement à ce que pensent les gens, le premier objectif de l’Arena, ce n’est pas d’augmenter la capacité, mais les surfaces d’hospitalité. Dans les études volumétriques, elles représentent 5000 mètres carrés, contre 2000 aujourd’hui. On veut pouvoir accueillir nos partenaires dans de meilleures conditions encore, mais aussi développer la location de ces espaces en dehors des matches », précise Martial Bellon.

Le président de la SIG est fan de nouvelles technologies et veut que cette aréna soit un modèle de technologie.

« Je suis dans la salle et je veux, quand (Louis) Labeyrie fait un dunk, pouvoir le retrouver dix secondes plus tard sur mon smartphone ou ma tablette. Ça, pour moi, c’est une fixette. Plus largement, il faudra, qu’ici, les gens viennent parce que c’est un lieu à part, et vivent autre chose qu’un simple match de basket. En NBA, les gens se lèvent, vont acheter une bière ou du pop-corn. On n’a pas l’ambition de devenir une salle NBA, mais on a le droit de voir ce que l’on peut, modestement, importer ici. »

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *