Strasbourg s’impose en patron dans le choc face à l’ASVEL !

Dylan De Abreu
0

C’était le choc de la dixième journée de Pro A, le remake de la finale 2016 qui se jouait à guichets fermés dimanche soir au RhénusPrivée de Charles Kahudi et Nicolas Lang, l’ASVEL se déplaçait à Strasbourg sans deux de ses cadres.

Surpris d’entrée par l’agressivité des joueurs de Vincent Collet, les Villeurbannais comptent déjà sept points de retard à la fin du premier quart-temps, 21-15. Après 10 minutes, les Strasbourgeois mènent même 27-13 à l’évaluation, notamment grâce à une belle adresse aux tirs (9/14). Côté ASVEL, AJ Slaughter sauve les meubles avec 6 points (2/3 à 3-pts). 

De retour sur le terrain pour le deuxième quart-temps, les joueurs de JD Jackson n’y arrivent pas et comptent jusqu’à 15 points de retard (34-19) dans la période. C’est ce moment-là qu’ont choisi John Roberson et Amine Noua pour sortir de leur boite. Les deux joueurs ont inscrit deux trois points de suite chacun pour remettre leur équipe sur de bons rails. Les coéquipiers de David Lighty ont d’ailleurs passé un insolent 5/8 derrière l’arc à leurs adversaires dans le seul deuxième quart-temps. Dans leur match, les joueurs de la formation villeurbannaise reviennent au score et ne comptent plus qu’un point de retard à la mi-temps (38-37).

De retour des vestiaires, les deux équipes se rendent coup pour coup et l’ASVEL passe devant pour la première fois du match (42-41) en entrée de période. Poussés par une salle comble de supporters, les Strasbourgeois ne se laissent pas abattre et reprennent rapidement le contrôle du match par l’intermédiaire de David Logan à trois points (49-47).  Après un moment de flottement, les Sigmen resserrent la vis en défense et prennent dix points après 30 minutes de jeu (61-51). Louis Labeyrie qui ne comptait jusque là que 4 rebonds à sa ligne statistique a inscrit 11 unités et capté 3 rebonds dans cette seule période !

Portée par les encouragements du public, la SIG déroule dans le quatrième quart-temps alternant shoots à trois points et panier dans la peinture (souvent grâce à Louis Labeyrie). Au final, les Strasbourgeois s’imposent 82-76 face à l’ASVEL Lyon-Villeurbanne. 

Souvent décrié cette saison, Michael Dixon a signé son meilleur match de l’année jusqu’à maintenant. En 20 minutes de jeu, l’international géorgien à compilé 17 points, 4 rebonds, 2 interceptions et 6 passes décisives pour une évaluation de 23.

Photo : BCL

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements