Livenews LNB ProA

Jean-Denys Choulet: « On travaille comment quand les meilleurs joueurs ne sont pas là ? »

L’Equipe a réalisé une enquête sur les conséquences de l’interruption du championnat de Pro A en raison des fenêtres internationales. Jean-Denys Choulet, le coach de Chalon, actuellement bon dernier, est celui qui fulmine le plus contre cette formule.

L’Elan avait trois joueurs concernés par cette compétition. Jeremy Nzeulie était avec le Cameroun, qui a réalisé le doublé face au Tchad (20 points pour Nzeulie) et la Guinée (14) et qui selon son coach est revenu éprouvé de son déplacement en Afrique. Pierre-Antoine Gillet et Khalid Boukichou ont joué avec la Belgique contre la France avant de se rendre en Russie.

Les deux Belges ne sont revenus que dans le nuit de mercredi dont l’un en voiture. Le coach bourguignon en veut à la LNB.

« Les mecs, ils reviennent un jour avant notre départ pour Monaco (aujourd’hui). Et on fait quoi ? On travaille comment quand les meilleurs joueurs ne sont pas là ? On ne peut rien faire, on ne peut pas bloquer les mecs. Et on ne joue pas des matches amicaux avec une moitié d’équipe. Comment expliquer ça à des gens qui sont dans des bureaux et qui n’ont jamais coaché ? »

Lors de la conférence de presse de SFR pendant le media day en septembre, Jean-Denys Choulet avait posé une question relative à la prochaine fenêtre en février en faisant remarquer que les clubs qui ne participeront pas à la Leaders Cup (du 16 au 18 février) devront supporter une trêve de dix-neuf jours (du 10 février au 2 mars). Il ne savait pas alors que l’Elan ferait partie des clubs contraints à cette longue disette.

Photo: Jeremy Nzeulie (FIBA)

 

 

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *