Etranger Europe Livenews

Kyle Milling (Limoges) : « Même si ils jouent au ping-pong, les gars veulent gagner ! »

C’est dans une drôle d’atmosphère que le Limoges CSP s’est imposé hier face au Partizan Belgrade. La fameuse salle Pionir célèbre pour ses supporters inconditionnels était presque totalement désertée ! Officiellement, 700 spectateurs ont assisté au match… Déjà qualifiés pour le top 16, les Limougeauds ont fait le job dans un match très offensif : 101-98.

« Même sans un véritable enjeu, tous les joueurs veulent gagner. Même si ils jouent au ping-pong, les gars veulent gagner ! », a souligné le coach au micro de France Bleu. « Là encore, en 2e mi-temps, ils ont montré qu’ils voulaient gagner ce match. Je leur ai dit avant le match, que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir jouer ici. Si tu aimes le basket, tu sais que cette une salle pleine d’Histoire. Il fallait profiter des moments sur le terrain. Ce n’est pas facile de gagner ici. » 

Outre Kenny Hayes et Josh Carter, très adroits à trois-points (9/14 à eux deux), Axel Bouteille s’est une fois de plus signalé par son opportunisme en attaque (21 points, 6/9 aux tirs, 9/9 aux lancers).

Le meneur américain Patrick Miller a manqué à 8 secondes du buzzer une tentative qui paraissait toute faite et c’est en contre-attaque que Axel Bouteille a réalisé le solde de tout compte.

Patrick Miller (26 points) et son compatriote Nigel Williams-Goss (28 points) avaient été jusque là les deux joueurs du Partizan les plus tranchants.

Photo: Eurocup

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *