Livenews LNB ProA

Limoges CSP: Le président du conseil de surveillance assure que la situation est sous contrôle

 

Jean-Léonard Picot, président du conseil de surveillance du Limoges CSP, s’est montré rassurant quant à l’avenir du club après le décès de son président, Frédéric Forte.

Lors d’une réception d’après-match avec les partenaires, au cours de laquelle Le Populaire était présent, il a déclaré que la situation est sous contrôle, que la gouvernance est assurée et que les finances sont bonnes. 

L’actionnaire majoritaire de la SASP Limoges CSP est l’association Limoges CSP Élite (85% des parts) qui est composée de six membres, Jean-Léonard Picot, Tonio Lopez, Youri Vérieras, et de trois membres de la famille du défunt: Céline Forte, son frère Alexandre Gabriel et sa mère Jocelyne Achard. Les trois premiers forment son bureau. Frédéric Forte était le président de cette association et le bureau du CSP Élite devra prochainement se réunir pour lui trouver un successeur, qui sera probablement Jean-Léonard Picot.

Celui n’a pas pour autant envie de devenir le président du club. Il faut donc chercher un successeur dans un périmètre plus large.

« Il peut venir du monde du sport ou de celui de l’entreprise. On ne peut pas fabriquer un nouveau Frédéric. L’important est qu’il ait des réseaux, une vraie compétence et qu’il sache communiquer », a t-il commenté.

Photo: Mam Jaiteh (Eurocup)

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *