Livenews LNB ProA

Pourquoi Libération a titré « Magic Limoges! » pour annoncer à sa Une le sacre européen du CSP en 1993

Sur Télérama.fr, dans un dossier sur la finale de Coupe d’Europe des clubs Champions de 1993, Limoges-Trévise, Johan Hufnagel, qui était alors directeur des éditions de Libération, raconte pourquoi le journal titra le lendemain « Magic Limoges » à sa Une:

« Le CSP des années 1980/90 m’évoque des noms comme Ed Murphy, Richard Dacoury, Apollo Faye, Jim Bilba… Le titre de 1993, c’est un truc absolument incroyable. Ce soir-là, je travaillais avec Jean-Michel Helvig, qui était le directeur adjoint de la rédaction, un vrai dingue de sport. Il y avait beaucoup du monde à l’édition car Libé bouclait tard, autour de 23 heures. Pour la manchette, que nous avons trouvé tous les deux, le mot “Magic” (référence au surnom de Earvin Johnson, le célèbre meneur des Los Angeles Lakers) s’est imposé de lui-même. Le ballon volé de Forte sur Kukoc, qui allait partir en NBA la saison suivante aux Chicago Bulls de Michael Jordan, était un formidable pied de nez au basket américain. »

Le journaliste -qui porte un patronyme célèbre!- prouve qu’il est un fin connaisseur de notre sport quand il ajoute:

« Je ne comprends toujours pas comment Forte a fait. Quand j’étais gamin, les entraineurs nous interdisaient de passer la main au dessus du ballon en défense… C’est un geste “d’intello du basket” et aussi la revanche des petits. Forte (qui était surnommé « The Brain » pour son intelligence de jeu) avait un physique anodin, loin des standards actuels. »

 

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *