EDF Homme FFBB Livenews

Pour Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB, parler aujourd’hui de Joel Embiid en bleu est un faux débat

Depuis qu’il a dit qu’il ne fermait pas la porte à l’équipe de France -ce qui ne veut pas dire qu’il l’ouvre- le cas Joel Embiid (2,13m, 23 ans), jeune et talentueux pivot camerounais des Philadelphia Sixers, fait débat en France. Il y a ceux qui y voient une formidable opportunité de booster le jeu intérieur des Bleus et ceux qui trouveraient choquant d’utiliser les services de quelqu’un dont les attaches avec la France sont pour le moins faibles. Evan Fournier et Edwin Jackson ont ainsi exprimé leur désapprobation sur les réseaux sociaux.

Après avoir rappelé que la FFBB a eu un contact avec le joueur il y a deux ans mais que celui-ci n’a pas été poussé, sur LeMonde.fr, le président Jean-Pierre Siutat calme le jeu:

« Tout le monde aimerait avoir un joueur de 2,13m qui marque 20 points par match. Mais je préfère avoir une équipe de garçons et de filles qui ont envie d’être là. En parler aujourd’hui est un faux débat. »

Et de rappeler qu’en février Patrick Beesley aura rendez-vous avec le joueur pour connaître le fond de sa pensée, c’est à dire sa motivation. 

Jean-Pierre Siutat qui a toujours combattu les naturalisations factices veut que si Joel Embiid rejoigne éventuellement l’équipe de France -ce qui sera un long parcours puisqu’il n’est pas français- cela se fasse proprement.

« Je ne veux pas qu’on soit taxé d’aller chercher des talents comme d’autres le font. Les jeunes joueurs ne sont pas licenciés et ne sont donc pas protégés. Et, à terme, ils ne représentent plus leur pays. Je souhaite, au contraire, que les joueurs soient licenciés dans leur pays, jouent pour leur pays et que leur éventuel départ soit régulé par la Fédération internationale. »

Photo: BasketUSA

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *