Livenews LNB Pro B

Orléans-Roanne: Quand Clément Cavallo a raté trois lancers au buzzer

Orléans-Roanne, hier soir. Il reste quelques dixièmes. Faute de Marcellus Sommerville sur Clément Cavallo qui armait à trois-points. Trois lancers.

Le score est alors de 65 pour l’OLB et 64 pour la Chorale. Ses équipiers, ses supporters, tout le monde est hyper confiant. L’ailier de 2,00m et 23 ans de Roanne en est à 38 sur 44 dans l’exercice depuis le début de la saison. 80% de réussite en 220 matches de carrière. Avant de se retrouver une dernière fois sur la ligne, il en a déjà transformé trois sur cinq dans la soirée.

Au minimum, la Chorale va arracher la prolongation mais statistiquement elle doit infliger au leader son premier revers de la saison à domicile. Et pourtant… Le mot « pression » est parfaitement adapté à ce genre de moment.

Clément Cavallo rate son premier lancer. Son second. Le gaucher roannais se concentre au maximum pour la troisième tentative, fait deux dribbles, lance son bras. La balle roule sur le cercle et semble décidée à rentrer. Mais non, stupeur, elle ressort.

Dans la mêlée, Marcellus Sommerville prend le rebond défensif de la victoire. Le palais des sports est en feu.

« On a tous raté des choses faciles. C’est là dessus qu’on peut s’en vouloir et pas forcément croire que les trois lancers-francs, c’est ça qui a fait le match. J’ai raté un layup tout seul, moi aussi je peux m’en vouloir », a commenté Alexis Thange auteur de 14 points et 9 rebonds.

Ce matin, Orléans est toujours un solide leader et Roanne est relégué à la quatrième place avec trois victoires de retard. C’est ça le basket.

Photo: Clément Cavallo, Chorale de Roanne

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *