Coupe de France : l’analyse de la victoire de Saint-Vallier face à Cholet

Jacques Durand
0

Philippe Hervé avait raison, l’escapade des Choletais dans la Drôme n’avait rien d’un séjour chez Mickey. Dans sa salle des Deux Rives, Saint-Vallier, leader de N1, a su hausser son niveau d’agressivité (16 rebonds offensifs) et d’intensité défensive à chaque quart-temps pour finir par étouffer complètement son adversaire et s’imposer 78-76, éclipsant au passage les grands débuts de Killian Hayes dans le cinq majeur choletais, une première pour un match professionnel. Distancés de 12 longueurs à 5 minutes de la fin, les coéquipiers d’Haukur Palsson (22pts à 8/15) n’ont pas réussi à inverser la tendance dans les derniers instants.

Hayes-Gradit : duel de générations

Cholet veut imposer sa patte dès le début de match en s’appuyant notamment sur Haukur Palsson qui démarre le premier acte à 4/7 au tir (11pts). Pour ses grands débuts dans le cinq majeur, Killian Hayes doit subir le traitement de faveur du vétéran William Gradit. Le jeune espoir choletais s’en tire avec les honneurs inscrivant notamment un 3 points dans le corner sur sa seule tentative. Le SVBD multiplie les approximations en attaque et il faut un panier extérieur un poil chanceux de Jesse Delhomme pour éviter de conclure le premier acte à -10 (19-26).

Le deuxième quart est bien meilleur de la part des locaux. Avec un effort défensif plus abouti et davantage d’inspiration offensivement. Ainsi, Vincent Ateba conclut à l’intérieur puis à 3 points pour ramener le score à 24-26. Le SVBD s’accroche, Michael Craion Jr répondant par deux fois aux missiles de Toddrick Gotcher et Ilian Evtimov. Abdoulaye Ndoye se montre à son tour avec un joli floatter mais rate deux lancers dans la foulée qui permettent à William Gradit, d’un tir à la dernière seconde en tête de raquette, de préserver le suspense à l’heure du repos (41-44).

Parole à la défense

Les Sang et Or continuent de hausser leur niveau défensif à tel point que Cholet ne parvient qu’à scorer 11 petits points dans le 3e quart-temps. Poussés par leurs stops défensifs et par leur public qui lui aussi monte en pression, les Saint-Valliérois parviennent à égaliser puis à passer devant grâce à deux missiles à 3 points d’Elio Sadiku (56-55). Les hommes de Jean-Sebastien Chardon poursuivent leur travail en défense pour prendre le large et faire grimper la température. Surtout lorsque Drake Reed se paie Ndoye à 3 points et que Parfait Njiba fait le spectacle en transition, à la conclusion ou à la passe pour Christnel Jean-François. Avec un 2+1 peu après, Njiba porte alors la marque à 69-57 pour le plus grand plaisir du public.

Cholet rate son come-back

Tout est désormais question de gestion. Coach Chardon remet de l’expérience sur le parquet alors que Palsson et Gotcher viennent de retrouver un peu d’adresse de loin. On croit Cholet définitivement distancé par les écarts de Jonathan Rousselle et Sebastien Michineau sanctionnés respectivement d’une antisportive et d’une technique. Mais la crispation change alors de camp, et pendant que le SVBD ne met plus un panier, Gotcher et Palsson à 3-points ramènent Cholet à une possession à 45 secondes de la fin (75-73). La délivrance interviendra finalement sur une claquette de Christnel Jean-François, héros de ce match avec ses 6 rebonds offensifs si toutefois il fallait en ressortir un, tant l’ensemble de l’effectif du SVBD a apporté sa pierre à l’édifice.

 

A St Vallier

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements