Louis Labeyrie féru de philosophie

Sacha Rutard
2

Dans un portrait intitulé « Labeyrie, le penseur », le journaliste Régis Schneider nous révèle dans les Dernières Nouvelles d’Alsace que l’intérieur de la SIG est féru de philosophie et que dans l’avion pour Madrid, il y a quinze jours, il a lu un livre de Gorgias, « un dialogue de Platon mettant aux prises Gorgias, sophiste vivant de la rhétorique, et Socrate, pour qui elle n’est que l’art du mensonge.

Au pays des jeux vidéo, l’international est un être à part. On connaît son goût pour le bon vin et les cigares, on apprend qu’il a déjà lu Le Banquet de Platon, l’Apologie de Socrate et qu’il s’attaque à La République. 

« S’il y avait une politique de l’Éducation nationale, j’instaurerais la philosophie dès le primaire. Pendant dix-huit ans de ta vie, tu as vécu dans la pesanteur du monde. Et quand, soudain, on te met certains trucs dans les yeux, un, tu risques de ne pas les voir et deux, ça peut être déroutant et tu t’en écartes encore plus. »

Photo: FIBA Europe

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
  1. monsieur_mort

    "on apprend qu’il a déjà lu Le Banquet de Platon, l’Apologie de Socrate et qu’il s’attaque à La République"

    Oui 'fin bon, excusez-moi, mais tout élève français qui a fait une terminale est censé avoir lu L'apologie de Socrate et le Banquet. Ce n'est pas non plus comme si il avait lu La critique de la raison pure de Kant, et Etre et temps de Heidegger.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019