Livenews LNB Premium ProA

Emmanuel Schmitt raconte le HTV, la Suisse et quand il était le plus jeune joueur de première division

Avant d’être le coach du Hyères-Toulon Basket, Emmanuel Schmitt, 51 ans, fut le plus jeune joueur de la première division française, une demi-douzaine d’années avant la création de la ligue. Après une expérience avortée comme coach principal à Chalon, il a vécu une longue et belle aventure en Suisse, notamment à la tête de l’équipe nationale. De quoi réaliser une longue interview à lire en deux parties.

 

 

Pouvez-vous nous raconter comment vous vous êtes retrouvé le plus jeune joueur de première division de l’histoire à 15 ans, 1 mois et 25 jours ? C’était donc avec Mulhouse à Monaco le 14 novembre 1981 ?

C’était Jean Galle le coach et dans l’équipe il y avait comme meneurs Christian Monschau et Jamel Benabid qui après a coaché Mulhouse. J’étais déjà entré en présaison. C’était dans l’ancienne salle de Monaco, je la visualise très bien. Il y avait eu quelques matches où je n’étais pas entré en jeu mais ce n’était pas une surprise, j’attendais ce moment. C’est quelque chose de marquant.

Comment ça s’était su à l’époque que vous étiez le plus jeune joueur de première division ?

Je ne l’ai pas su sur le moment mais bien plus tard. J’avais été intégré à l’équipe pro à la reprise de l’entraînement, j’étais dans mon truc, je ne me posais pas ce genre de question. C’est probablement un jour un de vos confrères qui m’a informé de ça.

Quand les médias ont assuré que le Chalonnais Victor Mopsus était le plus jeune joueur de Pro A (15 ans, 3 mois et 10 jours lors de la saison 2014-15 avec Chalon), il a fallu leur rafraîchir la mémoire ?

A partir du moment où l’on parle de ça, il faut que les choses soient justes. C’est une anecdote même si c’est une fierté. Pour moi ça n’a jamais été une fin en soi. Je préfèrerais avoir gagné dix titres de champion de France que d’avoir été le plus jeune joueur à être entré en jeu.

Vous étiez précoce physiquement et mentalement ?

J’étais assez mature, au-dessus de la moyenne. Ça m’a probablement aidé les premières années. Physiquement je n’ai pas beaucoup changé depuis cette époque-là. C’est clair que je n’ai pas fait ma carrière sur mon physique (sourire).

Dans les catégories de jeunes, en équipe de France, vous étiez un gros scoreur ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *