Récap Euroleague : Valence et Vitoria à la relance

Emmanuel Laurin
0

On y est : la 20e journée. On entre dans le derniers tiers de la saison d’Euroleague et forcément, les matchs vont compter double, voire triple, pour certaines équipes à la lutte pour les playoffs. C’était le cas pour Valence qui a réussi à s’imposer à domicile, et à l’arrachée, face au Khimki Moscou (85-83). De même, Vitoria a réussi une belle opération face à Malaga pour se maintenir dans le peloton de tête, et sur le même score exactement. 

Par contre, ça se complique encore pour Barcelone qui n’a pas pu gravir la montagne du Fenerbahçe malgré un bon Thomas Heurtel (21 points, 5 passes). Tout roule par contre pour les grosses cylindrées : le CSKA Moscou d’un excellent De Colo (20 points) et le Real Madrid de Fabien Causeur (6 points, 4 rebonds, 4 passes) sont en cruise control sur la voie royale. 

Valence veut encore y croire

Face à une équipe du Khimki Moscou mieux classée, Valence avait l’occasion de frapper fort et surtout se relancer dans la course aux playoffs. Dans une partie très disputée, et marquée par la blessure de Sam Von Rossom en 3e quart, Valence a tenu bon face aux 22 points d’Alexey Shved. Tibor Pleiss (15 points, 9 rebonds) et Erick Green ont fait la différence dans les derniers instants (85-83). A noter que le géant islandais, Tryggvi Hlinason (7 points, 5 rebonds en 11 minutes), commence tout doucement à percer.

Nando De Colo facile

On est à 5 minutes de la fin du 3e quart ; le CSKA mène de 10. Nando De Colo récupère la balle sur l’aile. En face, le prospect allemand, Maodo Lo, se prépare à un post up, mais le tricolore fait volte face et le voilà lancé vers le cercle. Il dépose ensuite Ricky Hickman d’un pas décalé et le layup est tout cuit ! A 20 points dont 13/13 aux lancers, De Colo n’a pas eu à forcer son talent dans un succès aisé contre Bamberg (81-72). Léo Westermann a retrouvé l’Euroleague, mais il lui faut encore du temps…

Pas de miracle pour Barcelone 

Thomas Heurtel confiait en début de semaine qu’il faudrait un gros match de la part de son équipe pour aller s’imposer face au Fenerbahçe. Malgré une superbe prestation du meneur tricolore, à 21 points et 5 passes, le Barça n’a pas tenu sur la fin de match. Pour son anniversaire, Nicolo Melli (23 points, 4 rebonds) s’est offert une belle victoire, avec deux ou trois dunks pour le spectacle ! Avec Brad Wanamaker qui termine à 33 d’éval’, le Fener était irrésistible (86-82).

Dylan Ennis renverse l’Olympiakos

A la peine sur 3 défaites de suite, l’Etoile Rouge s’est relancée à la surprise générale face à l’Olympiakos (89-78). A -7 en dernier quart, et avec leur coach, Dusan Alimpijevic expulsé, les coéquipiers de Mathias Lessort (9 points, 5 rebonds, 1 contre) se sont serrés les coudes. Ils ont surtout obtenu un coup de boost immense de l’ancien d’Oregon, Dylan Ennis qui a réussi son meilleur match en carrière, avec des records aux points, rebonds et à la passe, respectivement à 21, 8 et 5… en 17 minutes seulement !

Janis Timma donne la victoire à Vitoria

C’était un match de jeudi soir, mais il a donné le ton avec un autre finish à grand suspense ! Entre deux équipes à égalité au bilan, le match a logiquement été très accroché. Le meneur serbe, Nemanja Nedovic (19 points) et l’ailier letton, Janis Timma (17 points) se sont livrés un beau duel à distance au niveau du scoring. Mais c’est Timma qui a eu le dernier mot avec le layup de la gagne à 2 secondes du buzzer (85-83). Frustré par les fautes, Vincent Poirier a fini capot alors que Rodrigue Beaubois (10 points) a encore été précieux. 

Les stats de nos Français

Thomas Heurtel (Barcelone) : 21 points, 5 passes, 1 rebond, 1 balle perdue en 21 minutes

Nando De Colo (CSKA Moscou) : 20 points (3/7 aux tirs, 13/13 aux LF), 4 passes, 2 rebonds, 2 interceptions, 2 balles perdues en 25 minutes 

Axel Toupane (Kaunas) : 12 points (3/5 aux tirs), 1 passe en 13 minutes 

Amath M’Baye (Milan) : 11 points (4/5 aux tirs), 5 passes, 2 rebonds en 25 minutes 

Rodrigue Beaubois (Vitoria) : 10 points (4/7 aux tirs), 4 rebonds, 1 passe en 11 minutes

Mathias Lessort (Etoile Rouge) : 9 points (3/7 aux tirs), 5 rebonds, 1 contre, 1 balle perdue en 25 minutes 

Fabien Causeur (Real Madrid) : 6 points (3/8 aux tirs), 4 rebonds, 4 passes, 2 balles perdues en 13 minutes 

Vincent Poirier (Vitoria) : 0 point (0/1 au tir), 2 rebonds, 3 balles perdues en 9 minutes

Adrien Moerman (Barcelone) : 0 point (0/3 aux tirs), 6 rebonds, 1 balle perdue en 18 minutes

Léo Westermann (CSKA Moscou) : 0 point (0/4 aux tirs), 1 balle perdue en 6 minutes

Kevin Séraphin (Barcelone) : n’a pas joué – genou

Antoine Diot (Valence) : blessé

L’action de la soirée

Ça faisait longtemps… Et puis, c’est un classique du genre : le gros dunk de Jan Vesely ! L’international tchèque en rajoute un peu et se rate même sur la réception !

Les résultats de la 20e journée

Jeudi 25 janvier :
Panathinaikos – Zalgiris Kaunas (94-93 ap)
Efes Istanbul – Real Madrid (68-87)
Malaga – Vitoria (83-85)

Vendredi 26 janvier :
CSKA Moscou – Bamberg (81-72)
Fenerbahçe – Barcelone (86-82)
Etoile Rouge – Olympiakos (89-78)
Valence – Khimki Moscou (85-83)
Milan – Maccabi Tel Aviv (111-102)

Le classement général

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements