Qualifications Euro féminin 2019 : Les Bleues ont mis les Finlandaises au supplice, + 50

Pascal Legendre
0

Comme prévu, les Bleues n’ont fait qu’une bouchée des tendres finlandaises (90-40). L’aigle royal Sandrine Gruda a plané sur la rencontre (27 points à 12/16 aux shoots). La France demeure ainsi à la deuxième place de son groupe en attendant le match retour décisif face à la Slovénie en novembre. D’ici là, une coupe du monde l’attend cet été en Espagne.

Le cadre n’était pas le même que pour Slovénie-France avec une superbe Brest Arena gavée de 5 000 spectateurs -c’est très rare dans le basket féminin international- avec drapeaux bleu, blanc, rouge, musique à fond et cris d’amour. L’adversité non plus. Au contraire des garçons, les Finlandaises n’ont pas le niveau A européen. A peine le B. Elles manquent de tout à commencer par le physique. Elles ont fait de la résistance les premières minutes mais le score était déjà de 22-8 à la fin du premier quart-temps avec une Sandrine Gruda (11 points à 5/6 aux tirs en 7′) qui faisait parler sa taille, son agilité et sa technique individuelle.

En fait, il suffisait d’augmenter la pression défensive pour que les filles du Nord perdent la boussole. La barre des vingt points d’écart était atteint après 16 minutes (38-16). Valérie Garnier en profitait pour faire entrer Alix Duchet qui réalisait aussitôt une passe décisive pour son intronisation en bleu. La meneuse du Cavigal Nice semblait à l’aise comme une vieille habituée. Un peu plus tard, c’est l’autre novice, la Brestoise Marième Badiane qui entrait en piste avec semble t-il davantage d’appréhension.

Marine Johannès faisait admirer son tir avec un pas en arrière et ses passes sèches et millimétrées (11 points, 6 passes). Peu importe les cinq Françaises sur le terrain, la cadence ne faiblissait pas. Les Bleues infligeaient un 18-0 aux Finlandaises au début du troisième quart-temps. 62-23. Des femmes contre des cadettes… Un brin ennuyeux quand même. Après Sandrine Gruda et Marine Johannes, c’est Diandra Tchatchouang qui avait sa série (12 points).

Les Finlandaises peuvent se consoler en se disant qu’elles ont fait (un peu) mieux qu’à l’aller où elles avaient été écrabouillées de 59 points.

La boxscore est ici.

Photo: Olivia Epoupa – FIBA Europe

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements