Entretien Irène Ottenhof (2e partie): « Il existe une fidélisation qui fait que les joueuses sont proches du public »

Pascal Legendre
0

Deuxième partie de l’entretien avec Irène Ottenhof, qui est depuis cinq ans la Directrice de la Ligue féminine de Basket. Où l’on parle de salaires, de reconversion, de médiatisation, et bien sûr du vingtième anniversaire de la LFB.

La Jeep Elite (ex-Pro A) est critiquée à cause de son turnover de joueurs. Au début de la Ligue Féminine, les effectifs étaient extrêmement stables alors qu’aujourd’hui il y a comme chez les garçons beaucoup de changements en cours de saison avec la possibilité pour les Françaises de passer d’un club à l’autre. C’est pour cela qu’en plus de Géraldine Robert à Lyon, on a retrouvé après quelques semaines plus tard Joyce Cousseins-Smith à Villeneuve d’Ascq. L’intérêt individuel à court terme n’a-t-il pas pris le dessus sur l’intérêt collectif de lisibilité vis-à-vis du public extérieur ?

La réponse pour moi est non et pour plusieurs raisons. Sur le plan juridique, on n’a fait que moduler ce qui était déjà autorisé à l’époque. A savoir que l’on ne parle plus de remplacement médical. Sur le plan règlementaire, il n’y a pas une ouverture qui permet de faire tout et n’importe quoi. On ne peut représenter que deux clubs de Ligue Féminine par saison. Deuxième point qui nous protège un peu de ce qui se passe en Pro A : pour la quasi-totalité de nos joueuses étrangères, étant donné que le championnat LFB est un très beau championnat sur le plan sportif et solide financièrement, on a peu de turnovers. Même si elle a joué dans d’autres championnats, Kristen Mann a porté le maillot de beaucoup de clubs français. On n’est pas dans le cas de figure de la Pro A avec des joueuses américaines qui pourraient être catapultées ici pour trois mois.

A l’instant T, non, mais n’est-ce pas un risque à terme d’avoir une démultiplication des transferts ? On observe par exemple qu’auparavant tous les joueuses étrangères parlaient français et ce n’est plus le cas. Or, c’est une identité très forte de la Ligue Féminine d’avoir des joueuses très proches de leur public ?

Il y a toujours un risque qui, encore une fois, est contenu sur le plan réglementaire. Une joueuse ne peut donc représenter que deux clubs durant la même saison, les clubs sont limités à quatorze contrats pros par saison contre seize en Pro A. C’est un chiffre qui a été débattu avec les clubs. On a conscience du fait que la Ligue Féminine a une vraie identité que ce soit avec ses Françaises et ses étrangères. Il existe une fidélisation qui fait que les joueuses sont proches du public, c’est une marque de fabrique de la Ligue Féminine. On peut encore être prêt du terrain, discuter avec les joueuses après les matches. Quand bien même on va aller de plus en plus vers la professionnalisation, l’état d’esprit doit être conservé. Effectivement, il faut être vigilant.

La Ligue Féminine est passée à douze clubs à partir de la saison dernière et aussi à une formule de playoffs plus conventionnel. Pourquoi ce changement ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

Photo: Justin Burgevin

 

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements