Mickaël Hay (Blois): « On pourra mettre sur les tablettes qu’à un moment on a été premier en Pro B »

Pascal Legendre
0

Après le Clasico et l’Opalico, on parle maintenant de Centrico pour Orléans et Blois, deux villes distantes de 200km. Hier soir dans le Loiret, c’est l’ADA basket qui s’est imposée dans le Loiret, 98-91 devant 3 000 supporters orléanais et 400 venus de la ville rivale. Ce n’est pas tout: les Blésois ont récupéré le point average puisqu’ils s’étaient inclinés de 14 points à l’aller. Et c’est ainsi que Blois se retrouve en tête de la Pro B. C’était totalement imprévisible.

La triplette composée de Torey Thomas (17 points, 5 passes), Tyren Johnson (22 points, 6 passes) et Assane Ndoye (20 points, 5 rebonds, 4 passes) a été particulièrement efficace.

« Déjà, gagner à Orléans, c’est une chose, personne ne l’a fait cette saison aussi bien en Pro B qu’en Pro A en Coupe de France », a commenté le coach Mickaël Hay. « Après, le goal average, je ne sais pas si ça servira à la fin mais ça montre la maîtrise qu’on a eu sur ce match-là. Je ne veux pas dénaturer ou diminuer la performance de mes garçons mais je pense qu’on n’a pas vu du grand Orléans. C’est peut-être aussi de notre faute. Très fier des garçons, de l’investissement qu’ils ont eu. Très fier de la cohésion que l’on a eu.

On a senti très rapidement dans le troisième quart-temps que l’on prenait l’ascendant. Après il y a eu forcément une réaction de l’adversaire mais on a toujours su mettre le panier qu’il fallait quand ils revenaient un petit peu. Orléans avait des absents mais moi, j’ai retrouvé l’intégralité de mon équipe il y a deux jours. On continue sur notre lancée, c’est bien. On n’est qu’à J20 mais on est premier, c’est incroyable. Au moins on pourra mettre sur les tablettes qu’à un moment on a été premier en Pro B. C’st assez incroyable pour nous. Je pense que ce groupe de joueurs le mérite. On n’est pas forcément le groupe le plus talentueux mais on arrive à faire des choses vraiment intéressantes ensemble, à jouer offensivement ensemble, on a 25 passes décisives. Notre jeu s’améliore petit à petit. On a beaucoup de complémentarité.

J’ai des mecs qui ont faim. Je suis très fier d’eux car ils travaillent dur. Ce soir c’est leur récompense mais on n’est qu’à J20! Par contre, je serai très déçu de mes garçons si un moment ils prenaient la grosse tête. Je ne le crois absolument pas. On a un match mardi très difficile. Lille, c’est un style de jeu complètement différent. Là ça va être vraiment du combat car ils vont vouloir imposer leur défense. Il n’y a que des gros matches. Après Lille, il y a Nantes qui vient de gagner Denain. Depuis le début de saison on les prend un par un, je ne vois pas pourquoi on changerait notre façon de faire. On verra où ça nous emmènera à la fin. Si on se mettait la pression ça serait d’un ridicule immense. Qu’ils en profitent ce soir, il faut continuer à avancer. Mais évidemment ce soir, très fier des garçons. »

A lire ici l’interview du président Paul Seignolle qui explique la stratégie de son club.

Photo: ADA Blois

 

 

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements