Limoges: 3 victoires en 14 matches en 2018

Sacha RUTARD
0

Depuis le début de l’année, ce qui correspond au décès de son président Frédéric Forte, le Limoges CSP ne gagne (presque) plus. 3 victoires en 14 matches. Décomposé, cela donne 2-4 en Jeep League, 0-1 en Leaders Cup et 1-6 en Eurocup. Sachant que les Limougeauds ne sont plus en course depuis longtemps en Coupe de France.

On pouvait penser que les hommes de Kyle Milling allaient se refaire la cerise à l’occasion de la venue à Beaublanc de Châlons-Reims, équipe de fin de tableau, qui n’avait gagné à l’extérieur que trois fois (Boulazac, Pau et Antibes) et pris quelques déculottées: 21 points à Strasbourg, 25 à Dijon, 27 au Portel. Que nenni!

Preuve de leur supériorité, les Champenois ont remporté les quatre quart-temps pour s’offrir une victoire de 15 points (81-66). L’arrière Kenny Hayes a sorti son habit de gala (27 points, 31 d’évaluation), Mam Jaiteh a fait le job (13 points et 7 rebonds) alors que le nouvel intérieur Samardo Samuels (9 points, 4 rebonds) a été correct, mais plusieurs titulaires sont passés complètement à côté de cette reprise: -1 d’évaluation pour Danny Gibson, 3 pour Axel Bouteille, 4 pour William Howard, etc.

Le plus cruel pour le public de Beaublanc a été de voir Romain Duport qui, blessé, n’a joué que trois matches sous le maillot vert la saison dernière, se régaler face à la défense du CSP: 15 points dont trois paniers à trois-points et 9 rebonds.

« Beaucoup de frustration, beaucoup de gêne », a commenté Mam Jateih au micro de France Bleu. « Limite même un sentiment de honte face à cette prestation chez nous. Ce qui est limite le plus frustrant dans l’histoire c’est que -je ne sais pas si c’est le fait de jouer contre Châlons-Reims- cette semaine, avec l’arrivée de Samardo on s’est très bien entraîné. Tout le monde a fait des efforts. Franchement, je n’arrive pas à comprendre que l’on fasse cinq jours superbes et là, c’est embarrassant… » 
Quant à Romain Duport, il a déclaré à L’Union:
 
« Pour une fois, on a joué quarante minutes complètes. Pas un quart-temps, pas deux, tout le match ! C’est encore plus compliqué de le faire à Limoges qui est une grosse, grosse salle. Cela donne de la confiance et des encouragements pour la suite. On a un mois de mars très compliqué, donc cette victoire est très bonne à prendre. Après, il n’y a pas de limites. Dans le sport on ne sait jamais. Si cela peut nous créer une dynamique, c’est positif. »
Photo: CSP

 

 

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements