Jeremy Nzeulie (Chalon): « Encore cinq victoires sur les treize derniers matches pour se maintenir »

Sacha RUTARD
0

Ceux qui ont vu sa très nette victoire (91-72) hier soir au Colisée face au Mans se disent que Chalon ne peut descendre en Pro B. Les hommes de Jean-Denys Choulet se sont comportés comme une équipe de playoffs face au co-leader de la Jeep Elite même si celui-ci peut avancer des circonstances atténuantes: absence de Chris Lofton, blessure de Terry Tarpey après neuf minutes de jeu, et épaule en compote pour Will Yeguete.

Les Manceaux ont été pris à la gorge à l’image de Youssoupha Fall par Ousmane Camara. Le géant manceau a été en-dessous de ses standards habituels (6 points et 7 rebonds) et le MSB copieusement dominé au rebond (41 à 25 prises).

« C’est ce que je disais aux gars, c’est une équipe qui nous correspond assez bien. Ce n’est pas une équipe qui tire énormément à trois-points et c’est souvent là que les équipes nous font mal. On a su mettre l’intensité nécessaire. On les a vraiment bien bloqués au rebond et ça nous a permis de gagner la bataille du rebond par vingt (NDLR: seize, en fait) », a commenté Jeremy Nzeulie en zone mixte, propos rapportés par Elan TV.

Après moult recherches, l’Elan bénéficie aussi désormais d’un meneur de jeu très efficace en la personne de Nate Wolters (1,93m, 26 ans), qui a dominé son vis à vis Justin Cobbs. Nzeulie (19 points, 12 rebonds, son record personnel) et l’Américain (18 points, 10 rebonds) ont réussi des double double.

Alors qu’il en était à 3 victoires lors des 15 premières journées, l’Elan Chalon a gagné quatre de ses six derniers matches de Jeep Elite. Cela ressemble fort à un cercle vertueux. Même si des rivaux directs comme Chalôns-Reims et Boulazac l’ont également emporté, ce week-end lui a apporté une bonne dose de sérénité. Il lui faut désormais s’affirmer davantage à l’extérieur. Dès lundi prochain à Gravelines?

« J’ai l’impression qu’à domicile, on a une énergie vraiment différente alors qu’à l’extérieur on est beaucoup plus permissif », constate Jeremy Nzeulie « A nous de reproduire ça à l’extérieur si on veut avoir le maintien le plus aisé possible. La victoire de Boulazac à l’ASVEL ne nous arrange pas. J’ai déjà envoyé un message à John (NDLR: Roberson de l’ASVEL) pour lui dire qu’il ne nous aide pas beaucoup cette année. En tous les cas, ça fait une victoire de plus au compteur. On sait qu’on en aura besoin d’à peu près douze pour se maintenir. On sait donc qu’il en faut à peu près cinq sur les treize derniers matches. »

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements