Euroleague féminine: Bourges sorti sans ménagement par Yakin Dogu

Sacha RUTARD
1

Les Tango Bourges Basket ne verront pas le Final Four de l’Euroleague. Après avoir subi la loi du Yakin Dogu Universitesi en Turquie, elles ont reçu une véritable claque lors de la manche retour au Prado, 66-85.

Après seulement un quart-temps, la messe était dite: 6 à 24! A la mi-temps, l’écart était quasi identique 24-43. Les Turques avaient shooté à 50% et les Françaises, privées de Diandra Tchatchouang, pressées par la défense adverse, avaient mis moins d’un tir sur quatre (10/42). La même marge était constatée tout au long de la deuxième mi-temps.

Jamais par exemple le trio Marine Johannes, Sarah Michel, Alexia Chartereau n’est parvenu à trouver des positions confortables et il a rendu une copie offensive catastrophique: 5/28 aux shoots.

On aura noté que l’armada du Yakin Dogu est en fait composée de main d’oeuvre étrangère avec Kaya McBride (20 points, 4/8 à trois-points, 7 passes), Jantel Lavander (18 points, 9 rebonds), Quanitra Hollingsworth (8 points, 7 rebonds), des Américaines, Courtney Vanderloot (14 points, 6 passes), une Hongroise mais en fait elle aussi une Américaine, Elin Eldebrink (10 points), une Suédoise, Ann Wauters (4 points en 7 minutes), une Belge et notre Sandrine Gruda nationale (8 points, 9 rebonds).

Les quatre Turques présentes sur le terrain ont obtenu une évaluation globale de… -7.

A l’aller, il y avait une poignée de supporters dans la salle… Mais les clubs turcs disposent d’un financement qui débouche sur un casting de première classe contre lequel il est impossible de lutter.

Photo: Courtney Vanderloot et KB Sharp (FIBA Europe)

 

1 Response

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements