Diandra Tchatchouang (Bourges): “Mon projet est de devenir journaliste”

Sacha RUTARD
0

 

Sur le site CIDJ.com, l’ailière internationale de Bourges, Diandra Tchatchouang nous parle de ses projets professionnels et dit envisager de rejoindre l’univers des médias.

« Une carrière de basketteuse professionnelle se termine vers 30 – 35 ans. Elle peut aussi s’arrêter à tout moment du fait d’une blessure. Il faut donc anticiper et penser à la reconversion, suivre des formations et essayer de décrocher un diplôme. Mon projet est de devenir journaliste. Je suis actuellement une formation à distance pour sportifs de haut niveau avec Sciences Po Paris pour obtenir un certificat préparatoire en sciences politiques, afin de poursuivre en master. »

Et à propos de sa profession actuelle, la Berruyère demande la parité:

« Le salaire moyen d’une basketteuse professionnelle est d’environ 4000 à 5000 euros par mois. Comparé au reste de la population, c’est beaucoup, mais c’est plusieurs milliers d’euros de moins que les basketteurs hommes. Nous faisons   pourtant le même boulot ; les rémunérations devraient être les mêmes. Le problème, c’est que le sport masculin continue d’être plus médiatisé et d’attirer du coup plus de sponsors. Ce sont les mentalités qu’il faut changer. »

Photo: FIBA Europe

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements