Récap Euroleague : Fabien Causeur sort le grand jeu face au Pana

Emmanuel Laurin
0

Après le CSKA et l’Olympiakos, c’est le Fenerbahçe qui officialise sa présence lors des prochains playoffs. Les champions en titre ont délivré une superbe prestation pour se défaire des vaillants combattants de Sarunas Jasikevicius, sur leur parquet de Kaunas.

La meilleure nouvelle de cette 25e journée nous est venue de Madrid où Fabien Causeur a tout simplement réussi son meilleur match de la saison avec 26 points, 4 rebonds et 4 passes. Privé de Luka Doncic, le Real a pu compter sur son arrière tricolore pour rester dans le Top 4. 

Fabien Causeur superstar !

Après le match qui l’a sacré MVP, Fabien Causeur (26 points, 4 rebonds, 4 passes) a révélé un petit secret. Son ancien coéquipier de Vitoria, Mike James, n’a visiblement pas arrêté de le chambrer toute la semaine précédant le match.

Sans se donner le mal de répondre, Causeur lui a fermé le bec à double tour sur le parquet (ses highlights complets) ! Ce succès fait passer le Real devant le Pana. Facundo Campazzo (15 points, 5 rebonds, 5 passes) et Walter Tavares (14 points, 7 rebonds, 3 contres) ont également été très bons. 

Le Fener tient sa revanche

Après leur victoire sur le parquet du Fener en décembre dernier, le Zalgiris recevait à son tour les champions en titre pour une revanche à Kaunas. Et si les baltes ont longtemps fait la course en tête grâce à leur leader, Kevin Pangos (14 points, 4 passes), le Fener a su faire la différence dans le crunch time.

Kostas Sloukas (15 points, 5 passes) a rentré le tir qui fait mal pendant que Luigi Datome (16 points) alimentait la marque. La troupe stambouliote offre donc un billet pour les playoffs pour l’anniversaire de leur coach, Zeljko Obradovic (58 ans).

Milan reste en vie en battant le Khimki

Le Khimki Moscou est en train de se compliquer sérieusement la tâche en cette fin de saison… Après trois succès convaincants, notamment face à Kaunas et le Pana, les coéquipiers d’Alexey Shved (24 points) viennent de lâcher deux matchs contre Vitoria et Milan.

Le club lombard a vaillamment défendu ses chances derrière Curtis Jerrells (15 points), Mindaugas Kuzminskas (15 points) et surtout Andrew Goudelock (26 points). Si Milan est encore loin du compte, les playoffs sont encore en ligne de mire…

Nando De Colo et le CSKA écrabouillent Malaga

A part pour 4 balles perdues, Nando De Colo (23 points à 9/10 aux tirs) n’a pas beaucoup raté dans la victoire facile du CSKA Moscou face à Malaga. Placé sur le banc pour faire tourner l’effectif, De Colo a rapidement trouvé des espaces.

De même, Léo Westermann (9 points, 5 passes) a profité de ce cavalier seul de l’armada moscovite pour retrouver de belles sensations. Victor Rudd a lui délivré le point d’exclamation avec un gros dunk en haute altitude !

Tomic brise le plexi et le Barça atomise l’Etoile Rouge

Le match était plié… mais 26-5 tout de même ! Belgrade a le fessier aussi rouge que son Etoile après cette démonstration de force de Barcelone. Pau Ribas (18 points, 6 passes) et Ante Tomic (16 points, 6 rebonds, 4 passes) ont été les grands artisans de la victoire catalane.

Tomic a même brisé le plexiglas sur un énorme dunk parfaitement servi, dans le dos, par Ribas. Thomas Heurtel (13 points, 5 passes) a également été très actif en sortie de banc. Mais Barcelone aura besoin d’un miracle pour se qualifier en playoffs…

Les stats de nos Français

Fabien Causeur (Real Madrid) : 26 points (10/14 aux tirs), 4 rebonds, 4 passes, 1 interception, 1 contre, 1 balle perdue en 26 minutes 

Nando De Colo (CSKA Moscou) : 23 points (9/10 aux tirs), 2 interceptions, 1 rebond, 4 balles perdues en 18 minutes

Thomas Heurtel (Barcelone) : 13 points (5/9 aux tirs), 5 passes, 2 rebonds, 2 interceptions, 3 balles perdues en 20 minutes 

Vincent Poirier (Vitoria) : 10 points (4/7 aux tirs), 12 rebonds, 1 contre, 3 balles perdues en 23 minutes

Léo Westermann (CSKA Moscou) : 9 points (3/5 aux tirs), 5 passes, 1 rebond en 15 minutes

Kim Tillie (Olympiakos) : 6 points (2/4 à trois points), 3 rebonds en 18 minutes 

Adrien Moerman (Barcelone) : 4 points (2/6 aux tirs), 9 rebonds, 3 interceptions, 2 passes, 1 balle perdue en 24 minutes

Rodrigue Beaubois (Vitoria) : 4 points (2/8 aux tirs), 2 rebonds, 1 contre, 1 balle perdue en 22 minutes 

Edwin Jackson (Barcelone) : 4 points (2/4 aux tirs), 6 rebonds, 3 passes, 1 interception, 4 balles perdues en 19 minutes

Axel Toupane (Kaunas) : 3 points (0/1 au tir), 1 rebond, 1 interception, 1 contre, 1 balle perdue en 18 minutes

Amath M’Baye (Milan) : 0 point (0/2 aux tirs), 1 passe en 10 minutes

Mathias Lessort (Etoile Rouge) : 0 point (0/2 aux tirs), 1 rebond, 1 balle perdue en 12 minutes

Antoine Diot (Valence) : blessé

L’action de la soirée

A défaut d’avoir été adroit, malgré de bonnes positions de tirs, Rodrigue Beaubois s’est illustré de l’autre côté du terrain. Avec ce contre sur Rafa Martinez, Roddy montre qu’il peut aussi jouer les patrouilleurs aériens ! 

Le programme de la 25ème journée

Jeudi 8 mars :
Khimki Moscou – Milan (77-86)
Efes Istanbul – Maccabi Tel Aviv (81-94)
Valence – Vitoria (71-81)
Real Madrid – Panathinaikos (92-75)

Vendredi 9 mars :
CSKA Moscou – Malaga (101-76)
Zalgiris Kaunas – Fenerbahçe (78-85)
Olympiakos – Bamberg (87-79)
Barcelone – Etoile Rouge (88-54)

Le classement provisoire

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements