Coupe de France: Giovan Oniangue (25 points) emmène Boulazac à la victoire sur les espoirs de Monaco

La rédaction
0

Ce quart-de-finale était quelque peu faussé puisque Monaco avait envoyé au feu son équipe espoir avec des joueurs dont l’âge est compris entre 17 et 20 ans avec seulement trois pros (Sergii Gladyr, Georgi Joseph et Luc Loubaki). Comme attendu, Boulazac s’est qualifié pour les demi-finales sans souffrir, 86-63.

Après un quart-temps, la messe était dite: Boulazac menait 30 à 16. C’est Brandon Ubel et plus étonnant Pierre-Etienne Drouault qui avaient servi d’artificiers côté boulazacois avec 7 points chacun. Le BBD avait rentré 11 de ses 16 shoots, ce qui démontrait la porosité de la défense des jeunes Monégasques.

Groggy la Roca Team de substitution mais pas KO. L’Ukrainien Sergii Gladyr (7 points dans le quart-temps) montrait le chemin à suivre et l’ASM se montrait légèrement supérieur dans le deuxième quart-temps (20-10). Déjà une satisfaction.

Giovan Oniangue, qui tourne à 3,2 points en moyenne en Jeep Elite, se sentait à l’aise face aux jeunes pouces monégasques et en profitait pour battre son record de points sous le maillot du BBD: 16 points durant ses 15 premières minutes sur le terrain, 25 au total en 22 minutes. Un excellent rendement. Côté monégasque, cinq joueurs scoraient entre 9 et 11 points mais le pourcentage à trois-points (3/19) et le ration passes décisives/balles perdues (12/22) était médiocre .

Quant à l’écart, il se stabilisait autour de la vingtaine de points pour finir à vingt-trois. Et aussi à un plus cruel encore 116 à 54 à l’évaluation.

« On a abordé ce match comme un match amical », a commenté le coach monégasque Ali Bouziane. « A aucun moment on a parlé de gagner le match et que notre victoire serait que Boulazac soit obligé de jouer jusqu’au bout. C’est ce qui est arrivé. J’avais dit évitons de perdre des balles et attention au rebond off. Je suis content de mes joueurs. Boulazac a 9 rebonds off et nous 13. Pour nous c’est une victoire. Moi, j’ai préparé mon prochain match en espoir contre Limoges. Je suis aussi très satisfait de l’état d’esprit des deux joueurs pros. La consigne c’était de se reposer sur eux. On n’a pas fait d’entraînement en commun, on a joué sur des choses très simples. »

Les supporters de Monaco -une dizaine- habitués à encourager leur équipe jusqu’au bout à la Leaders Cup auront appris à Trélazé à connaître le goût amer de l’élimination.

La boxscore est ici.

Photo: Pierre-Antoine Drouault (Boulazac) – FFBB, Hervé Bellanger

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements