Eric Girard (Le Portel) : « On était à dix secondes d’une demi-finale »

Dylan De Abreu
2

Hier soir, Le Portel a malheureusement été éliminé de la FIBA Europe Cup en prolongation face aux Bakken Bears. Après le match l’entraîneur Eric Girard n’a pas manqué de féliciter ses joueurs malgré tout. 

« Les joueurs ont été héroïques. On savait qu’on n’avait pas non plus une équipe taillée pour gagner cette coupe d’Europe, mais sincèrement au moment où je vous parle, je suis très, très fier de ce que Le Portel a montré. Sur 18 matchs on a dû en perdre peut-être quatre (ndlr, seulement trois). Je n’ai qu’un seul regret dans ce match. C’est quand il reste dix ou quatorze secondes, qu’on est en défense, qu’on dit aux joueurs qu’on a encore deux fautes à donner et qu’il faut limiter le temps d’attaque, qu’on donne un lay-up et qu’on prend deux points. Le reste c’est du basket, c’est le talent, c’est l’expérience, c’est le stress, c’est la peur. Ce soir c’est clair, on voit les joueurs de haut niveau et ceux qui ont peur de l’enjeu. Je n’ai rien à reprocher à qui que ce soit, si ce n’est cette consigne qui nous coûte très, très cher. »

Incroyable depuis sa montée en Jeep® ÉLITE, Le Portel aurait pu continuer son magnifique parcours en Coupe d’Europe, mais il a manqué un petit point pour que les Portelois accèdent à la demi-finale de FIBA Europe Cup.

« On était à dix secondes d’une demi-finale avec des joueurs qui, pour la plupart, n’avaient jamais joué un match de coupe d’Europe. Je crois qu’on a représenté une nouvelle fois les couleurs de la ville, les couleurs du club. On voit que certains joueurs sont capables de monter d’un cran, d’autres sont à leur niveau mais on ne peut pas leur reprocher. Là, on était dans le très haut niveau et ce n’est pas facile. Il ne faut pas oublier qu’il nous manque aussi Jakim Donaldson, ce n’est pas rien sur un match comme ça. En être là aujourd’hui, être à un stop d’une demi-finale européenne c’est triste, mais il faut être lucide et conscient du niveau qu’on a. »

L’ancien entraîneur du Limoges CSP a également eu un mot pour les supporters, toujours au rendez-vous au Portel.

« On a fait salle pleine ce soir et je tiens à remercier tous les supporters qui ont répondu présent. Ça reste quand même une belle soirée. On peut être fiers d’avoir amené le club à ce niveau-là. On peut être fiers d’avoir amené des joueurs qui n’avaient jamais joué un match de coupe d’Europe à ce niveau-là. On s’est battus jusqu’au bout. »

Photo : ESSM Le Portel

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
  1. […] Malgré sa victoire 86 à 80 (ap) face aux Bakken Bears, Le Portel a vu son parcours en Fiba Europe Cup prendre fin aux portes du dernier carré. Il y’avait bien sûr de la déception dans les rangs nordistes mais aussi beaucoup de fierté par rapport au parcours réalisé pendant ce qui était la première campagne européenne de l’histoire du club. « On voit que certains joueurs sont capables de monter d’un cran, d’autres sont à leur niveau mais on ne peut pas leur reprocher. Là, on était dans le très haut niveau et ce n’est pas facile. Il ne faut pas oublier qu’il nous manque aussi Jakim Donaldson, ce n’est pas rien sur un match comme ça. En être là aujourd’hui, être à un stop d’une demi-finale européenne c’est triste, mais il faut être lucide et conscient du niveau qu’on a » analysait ainsi le coach Eric Girard après la rencontre (propos relayés par Basketeurope).  […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements