Pour le Final Four, Sandrine Gruda et Yakin Dogu se sont entraînés contre des garçons et dans le bruit !

Sacha RUTARD
1

 

Du 20 au 22 avril, c’est le Final Four de l’Euroleague féminine auquel va participer l’internationale Sandrine Gruda avec Yakin Dogu. Comment le club turc s’est-il préparé pour cet événement? La Martiniquaise le raconte sur son blog et c’est original!

Durant trois semaines, et à raison de trois à cinq heures de temps à la salle, les joueuses ont alterné séances de musculation intensives, vidéos et entraînements contre des garçons. Et…

« C’est lors de la dernière semaine de préparation que nos entraîneurs nous avaient réservé une petite surprise : toutes nos séances, répétitions de gammes, combinaisons, systèmes de jeu, étaient accompagnés d’un bruyant fond sonore », écrit-elle. « Un enregistrement d’un match chaud où les fans de Sopron hurlent du début à la fin, sifflent en imitant les coups de sifflets des arbitres et soufflent dans une corne de brume comme si c’était … Carnaval ! Cet environnement était éprouvant mais diablement efficace. Il nous plaçait dans les conditions réelles d’un match, élevant notre tension, notre stress ! S’entraîner dans pareille simulation est peu pratiqué dans le milieu du basket féminin. C’est pourtant un moyen cohérent de nous jeter dans le grand bain… »

Photo: FIBA Europe

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements