Evan Fournier: “”Pourquoi n’irais-je pas jouer pour l’équipe nationale comme je le fais tous les étés? Je serai là, c’est sûr »

Sacha RUTARD
0

“Pourquoi n’irais-je pas jouer pour l’équipe nationale comme je le fais tous les étés? Je serai là, c’est sûr », assène Evan Fournier sur le site de la FIBA évoquant la fenêtre internationale de juin-juillet dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de 2019 en Chine.

« À mon avis, il n’y a aucune raison pour que les joueurs manquent et ne jouent pas dans la fenêtre de juin-juillet. Vous pouvez me compter dedans. Je vais jouer avec l’équipe nationale cet été, comme je le fais toujours chaque année. Les gens doivent arrêter de me poser cette question parce que je suis, et serai toujours disponible pour l’équipe nationale pendant l’été.”

Voici qui a le mérite d’être clair. Evan Fournier (2,01m, 25 ans) a toujours été fidèle aux Bleus. En 2013, il n’avait pas été retenu par Vincent Collet pour l’Euro, ni en 2016 pour les Jeux Olympiques, ce qui avait créé une polémique car le NBAer était en période de renégociation de contrat au moment du Tournoi Pré-Olympiques aux Philippines.

« J’ai toujours été très fier de représenter mon pays et j’aime porter le maillot », insiste Evan Fournier. “Qui n’aime pas représenter son pays? C’est l’un des meilleurs sentiments pour un athlète. Je porte depuis longtemps le maillot de l’équipe nationale et c’est toujours le même amour et la même passion de représenter mon pays chaque fois que je le fais. Je suis toujours disponible pour jouer pour l’équipe nationale. J’aime jouer pour l’équipe nationale. »

Nicolas Batum a également déjà affirmé qu’il est prêt à revenir en équipe de France à l’occasion de cette fenêtre.

Evan Fournier a tout le mois de mai et de juin pour préparer la prochaine fenêtre internationale au cours de laquelle les Bleus affronteront sur leurs terres Bosnie et Russie. Une fois de plus le Orlando Magic n’est pas en playoffs. A noter que pour la sixième saison consécutive, il a amélioré sa moyenne de points en saison régulière NBA : 17,8 points. Le Français est le 40e scoreur de la ligue. Quand on lui demande de se souvenir de la Coupe du monde précédente, en Espagne, en 2014, Evan Fournier en frémit encore :

« Ce n’était pas seulement la médaille de bronze, mais aussi le quart de finale que nous avons remporté contre l’Espagne. Nous les avons battus sur leur propre sol, avec tout l’arèna et les fans contre nous, c’était un moment incroyable. C’était l’un des meilleurs moments de la compétition, et je ne l’oublierai jamais. Je veux vivre des moments comme ça encore et encore avec l’équipe nationale. Ce match était incroyable, mais nous n’avons pas atteint notre objectif de jouer la finale parce que nous étions probablement encore euphoriques après cette victoire (contre l’Espagne) lorsque nous avons joué contre la Serbie en demi-finale. Nous voulions gagner et atteindre notre objectif de jouer contre l’équipe américaine en finale du tournoi. »

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements