Euroleague : Le CSKA Moscou et le Real Madrid complètent le Final Four

Emmanuel Laurin
0

Après les qualifications, attendue pour le Fenerbahçe, surprise pour Kaunas, ce sont le CSKA Moscou et le Real Madrid qui complètent le tableau du prochain Final Four de Belgrade (18 au 20 mai).

Toujours privé de Nando De Colo, le CSKA s’en est sorti avec un tir miraculeux de Cory Higgins (89-88) alors que le Real Madrid a également dû s’arracher, dont un tir fou de Luka Doncic, pour se débarrasser définitivement du Panathinaikos (89-82).

En plus d’Axel Toupane avec le Zalgiris, on aura donc quatre français pour le Final Four, avec la doublette De Colo – Westermann du CSKA et Fabien Causeur du Real Madrid.

Le CSKA résiste à un immense Alexey Shved

Le meilleur scoreur de la saison en Euroleague, Alexey Shved, ne voulait pas quitter la compétition reine sans un dernier baroud d’honneur. Relégués à -17, les joueurs de Khimki sont revenus sur les épaules de leur sniper. Shved termine à 36 points dont 8/12 à trois points, soit deux records d’Euroleague pour un match de playoffs.

Malgré un trois points de Shved pour reprendre l’avantage dans la dernière minute, le CSKA n’a pas flanché avec Cory Higgins (20 points) qui a rentré le tir de la victoire à 5 secondes du gong. Sur l’ultime action controversée, il y aura certainement quelques discussions animées car le Khimki a déjà posé réclamation, mais le dernier tir de Sergey Monia ne changera rien (89-88).

Léo Westermann (6 points, 4 passes, 3 interceptions, 2 rebonds) va donc connaître l’ivresse d’un Final Four Euroleague avec le CSKA, lui qui était venu précisément pour ça. A priori, Nando De Colo devrait être sur pieds pour ce rendez-vous au sommet !

Le Real Madrid échappe au retour du Pana

Comme à Moscou, le match semblait plié au milieu du dernier quart entre un Real Madrid bien plus costaud que le Panathinaikos. Mais derrière l’adresse folle de Chris Singleton (21 points) alors à 5/5 à trois points, et la maestria de Nick Calathes, les vieux grognards grecs sont revenus titiller la maison royale espagnole, à -5.

C’est alors que le petit prodige local, Luka Doncic (17 points, 5 passes, 4 rebonds), a rentré un tir à trois points sur un pied quasiment au buzzer de la possession, un crève coeur pour le Pana !Avec Sergio Llull qui tape 11 points pour son deuxième match depuis son retour de blessure, ou encore Felipe Reyes (12 points) toujours aussi important dans les moments chauds, le Real Madrid s’offre donc une nouvelle chance de soulever le trophée européen.

Auteur d’un petit point, Fabien Causeur va vivre son 2e Final Four en carrière après celui de 2016 avec Vitoria, durant lequel il n’avait malheureusement pas pu s’exprimer à cause de blessures…

Crédits photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements