Le Mans: Le gâchis du money time

Pascal Legendre
0

Quel est le point commun entre les quatre dernières défaites du Mans? Réponse: l’étroitesse du score. -1 face à Bourg, -2 face à Villeurbanne et – 2 face à Pau. Et si les Manceaux ont cédé de sept points hier au Portel (79-86), c’est en prolongation et après avoir mené quasiment tout le match.

Menant 23-15 après un quart-temps, le MSB était encore solidement en tête après trente minutes, 55-48. En double double (15 points et 10 passes), le meneur Justin Cobbs démontrait aux Portelois pourquoi il est l’un des cinq candidats au titre de MVP de la saison de Jeep Elite. Romeo Travis (19 points et 6 rebonds) était également en verve, tout comme Mykal Riley bien mieux dans sa peau depuis quelques semaines (13 points à 3/6 à trois-points, 9 rebonds et 3 passes).

Et puis, patatras ! La digue a rompu. Dans un Chaudron en ébullition, Le Portel a marqué 26 points dans le dernier quart-temps à la meilleure défense du championnat (l’ESSM est la deuxième)! Le héros du match fut Jakim Donaldson (17 points et 15 rebonds) mais Frank Hassell (21 points et 11 rebonds) ainsi que Trae Golden (22 points et 7 passes) ont fait également un super boulot.
Après avoir arraché la prolongation, les hommes d’Eric Girard ont poursuivi leur course dans le temps supplémentaire face à des Manceaux qui étaient complètement groggy (5 points en 5 minutes).
Le Portel conserve toujours une petite chance de faire les playoffs. Le Mans devra battre Strasbourg à Antarès puis Cholet à La Meilleraie pour reprendre la deuxième place. Il lui faudra pour cela conserver tout ses sens dans le money time.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements