Edgaras Ulanovas incarne un Zalgiris ambitieux pour le prochain Final Four

Emmanuel Laurin
0

Enfant de Kaunas, Edgaras Ulanovas (1m98, 26 ans) est actuellement dans sa 4e saison dans son club de coeur du Zalgiris. Et au terme de sa meilleure campagne, Ulanovas (7 points, 4 rebonds, 2 passes) va également découvrir le Final Four pour la première fois de sa jeune carrière.

Auteur d’un tir, ainsi que d’un contre, pour la gagne cette saison, en plus d’un titre de MVP du match 4 de sa série de playoffs face à l’Olympiakos avec 20 points et 9 rebonds, Ulanovas est bien conscient que son club ne part pas favori à Belgrade. Mais à ce stade de la compétition, le statut importe peu, seul le résultat compte ! 

« On ne va pas être spectateur, ça c’est sûr ! »

« On peut être les outsiders, c’est normal car on n’a pas d’expérience, c’est notre premier Final Four », reconnaît Ulanovas sur le site de l’Euroleague. « Mais on n’est pas le genre d’équipe qui va être spectatrice. On va essayer de jouer notre meilleur basket. On va se battre. On ne va pas être spectateur, ça c’est sûr. »

On sent que le discours de Sarunas Jasikevicius a déjà été répété à l’envi en coulisses. Plutôt discret en playoffs à 6 points et 4 rebonds en moyenne seulement, Ulanovas espère rebondir au Final Four. Mais c’est le champion en titre qui se dresse sur le chemin des Baltes.

« C’est une équipe incroyable, la plus grosse écurie en Europe. Ils ont un immense coach, des grands joueurs et un roster très complet. Ils ont aussi beaucoup de taille et ils sont très bons en défense. Les détails vont être super importants, et au Final Four, tout est dans l’effort ! Il s’agit encore plus de ta volonté à te battre, plus que la tactique ou les systèmes de jeu. »

« Il faut toujours pousser car une série peut vite arriver »

De toutes manières, entre Obradovic et son élève Jasikevicius, on devrait être plutôt fixé du point de vue des cerveaux ! Et quoiqu’il advienne pour Kaunas et Ulanovas, la saison 2017-18 aura tout de même été une réussite. Une réussite préparée en amont par l’ailier gaucher.

« J’ai essayé de faire un peu de tout, surtout l’été passé. Je suis allé aux Etats-Unis, c’était une excellente expérience. J’ai rencontré quelques joueurs et coachs NBA et j’ai pu découvrir les coulisses, c’était super sympa. J’ai aussi fait mes débuts en sélection. C’est ma quatrième année ici et ma voix commence à peser dans le vestiaire, ça m’a aidé aussi. On peut avoir des coups de moins bien mais il faut toujours pousser car une série peut vite arriver et tout relancer. »

C’est pour ainsi dire la devise du Zalgiris cette saison. Toujours accrocheurs et près du texte dans leur exécution des systèmes, les joueurs de Kaunas auront fort à faire face au Fener de Brad Wannamaker et Jan Vesely. Mais comme on dit souvent, sur un match…

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements