Final Four Euroleague : le Real Madrid rejoint le Fenerbahçe en finale

Emmanuel Laurin
0

Il avait été submergé par l’enjeu l’an passé, avec un 0 pointé dans les tirs de champ sur les deux matchs du Final Four 2017. Mais cette année, Luka Doncic était paré pour le défi continental. Face au CSKA Moscou, la superstar slovène a encore crevé l’écran avec 16 points et 7 rebonds, bien aidé par Sergio Llull également à 16 points, plus 5 passes.

Pris de court en 1er quart, le Real Madrid a par la suite mis le CSKA Moscou à l’amende avec plusieurs tirs de barrage à trois points. Malgré 20 points de Nando De Colo, le CSKA doit s’incliner devant la supériorité madrilène (92-83).

Le Real affrontera donc le tenant du titre, Fenerbahçe. Luka Doncic pourra-t-il empêcher le premier doublé de sa carrière (avec le même club) en Euroleague pour Zeljko Obradovic ? Un sacré duel des générations en tout cas !

Luka Doncic et Nando De Colo se tirent la bourre

Le match commence sur les chapeaux de roue pour le CSKA. Cory Higgins ouvre le bal d’un trois points et il s’impose ensuite face à Jeffery Taylor pour le panier plus la faute. Il conclut son passage d’un énorme dunk par dessus Gustavo Ayon. Il inscrit tout simplement 10 des 13 premiers points de son équipe. Avec Sergio Rodriguez également au diapason, Moscou fait la course en tête. Le Real réagit cependant avec Rudy Fernandez mais aussi Luka Doncic. Edy Tavares apporte également près du cercle. Mais le CSKA finit fort avec De Colo aux lancers et Will Clyburn qui rentre à trois points sur le gong (30-20).

Cet écart de 10 points est rapidement effacé par le Real qui démarre le 2e quart d’un cinglant 8-0. Fabien Causeur et Jaycee Carroll allument de loin. Ils sont bientôt imités par Trey Thompkins et Sergio Llull et voilà le Real qui reprend le contrôle au score (34-32). De Colo et Hines combinent parfaitement pour maintenir le CSKA au niveau. Luka Doncic file lui au layup et se montre plus agressif. Les deux équipes se disputent le lead mais après des bombes échangées par Llull et De Colo, c’est Thompkins qui rentre un panier juste avant le buzzer (47-46). Le Real remporte assez nettement ce 2e quart (27-16).

Le Real était un ton au-dessus

Mais rien n’est encore fait. La preuve en est donnée en début de 3e quart avec Othello Hunter qui écrase un gros dunk. Will Clyburn continue lui de défier ses pourcentages de loin et le Real doit se secouer. C’est bientôt chose faite avec Taylor qui s’approche du cercle et Reyes qui est superbement servi par Fabien Causeur. L’arrière français sonne la révolte d’un trois points, et Doncic double la mise pour un 13-0 sanglant des madrilènes ! Malgré 10 lancers ratés, le Real fait la course en tête. Kyle Hines est bien esseulé pour le CSKA. Il fait tout, avec le coast to coast jusqu’au layup. Mais, sans Vorontsevich touché à l’épaule, Moscou aura besoin de davantage d’options offensives pour venir faire douter le Real (63-56).

Si Nikita Kurbanov pique la gonfle et file au dunk, le CSKA se prend les pieds dans le tapis… Sergio Llull envoie derrière l’arc et Thompkins enfonce encore le clou. Tavares passe logiquement au-dessus de De Colo, pris sur le changement défensif. Mais le pivot doit sortir pour 5 fautes, tout comme Kurbanov. Sergio Rodriguez se voit même sanctionné d’une faute antisportive qui creuse encore plus la tombe moscovite (75-66).

Clyburn va bien essayer de relancer la machine mais ça ne prend pas. Doncic et Llull veillent aux grains, et Ayon termine son match beaucoup mieux qu’il ne l’avait commencé. Malgré deux dernières banderilles de Nando à trois points, Moscou ne reviendra pas (92-83). Doncic (16 points, 7 rebonds) peut aller discuter tranquillement avec Bogdan Bogdanovic. Après la désillusion de l’an passé, le prodige slovène va enfin connaître l’ivresse de la grande finale continentale !

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements