Final Four Euroleague : le Real s’offre son 10e titre continental !

Emmanuel Laurin
0

Si c’était son dernier match avant de décoller pour la NBA, Luka Doncic pourra partir sur un bon souvenir ! Elu MVP de la saison la veille, Doncic a signé un match à 15 points, 4 passes et 3 rebonds pour rafler le titre de MVP du Final Four et offrir au Real Madrid sa fameuse Decima, le 10e titre continental de son immense palmarès (85-80).

L’international français Fabien Causeur (17 points) a également été exceptionnel tout au long de la finale, et des deux côtés du terrain avec une énorme défense sur Kostas Sloukas notamment. Pour le Fener, Nicolo Melli (28 points, 6 rebonds) et Brad Wanamaker (14 points, 5 rebonds, 5 passes) auront été bien trop esseulés pour contenir les assauts répétés du Real. Pas de doublé pour Zeljko Obradovic avec Fenerbahçe qui avait remporté le trophée en 2017.

Nikolo Melli remet le Fener sur les bons rails

Contre le tout récemment élu MVP, Luka Doncic, Zeljko Obradovic a prévu un plan d’entrée de jeu. Il faut l’attaquer ! Et son adversaire direct, Nikola Kalinic s’y emploie d’emblée avec 5 points rapides qui propulsent le Fener sur un 9-4 initial. En face, Doncic répond avec les 6 premiers points de son équipe. Ahmet Duvieroglu est également à la fête avec 8 points, meilleur marqueur en 1er quart. La tête dans le seau, le Real s’en sort encore avec Fabien Causeur à la relance. Rudy Fernandez et Sergio Llull lui emboîtent le pas derrière l’arc et Madrid reprend les commandes. Ça donne 21-17 après un ultime tir primé d’Anthony Randolph.

Dans les cordes après un 14-2 à cheval sur les deux quarts temps, le Fenerbahçe a pris une première averse mais il se remonte les manches et repart au combat. Avec Nicolo Melli, l’armada turque retrouve des couleurs. L’intérieur italien est imperturbable avec 7 points d’affilée et 11 en 2e quart. Il remet le Fener devant au score et la défense turque commence elle aussi à retrouver ses repères. Jaycee Carroll et Trey Thompkins y vont bien de leurs tirs de loin mais Kostas Sloukas réplique sur la possession suivant avec le poing serré ! Grâce à une grosse réussite à deux points (13/21), les Stambouliotes gardent la main à la pause (40-38). En face, le Real est adroit à trois points (5/9) mais doit serrer sa défense dans la peinture…

Fabien Causeur, MVP de la finale

Fabien Causeur reprend l’action là où il l’avait laissée. Il enfile deux lancers et un trois points pour relancer le Real. Quand l’arrière tricolore envoie une seconde bombe dans le coin, il donne 5 points d’avance à son club, en plus de défendre le plomb. En face, Nicolo Melli est toujours sublime et si juste. Brad Wanamaker rejoint également la danse avec le panier plus la faute. Mais Madrid ne doute pas de son jeu : Luka Doncic déclenche à trois points, en première intention en contre attaque et ça fait mouche ! Avec Reyes qui met son grain de sel dans la peinture, et malgré un dunk rageur de Nikola Kalinic, Madrid tient son avance avant le dernier quart (63-55).

Les champions en titre n’arrivent pas à trouver la faille. L’écart se maintient en faveur des madrilènes malgré les efforts de Melli. Pire, Vesely écope d’une faute antisportive qui permet au Real de passer le cap des 10 longueurs, avec Doncic qui sanctionne avant que Carroll ne rentre à trois points. Ali Muhammed vient filer un petit coup de main à Melli. Le Fener s’accroche tant bien que mal et Doncic doit quitter ses partenaires pour 5 fautes avec 15 points, 4 passes, 3 rebonds. Carroll lâche un lancer et Ali Muhammed rentre à trois points à 22 secondes. Au petit jeu des lancers, Causeur se fait peur avec un 0/2 mais Thompkins est là pour la claquette. Et le français finit avec un 2/2 qui envoie le Real sur le toit de l’Europe, pour la fameuse Decima, le 10e titre européen (85-80).

La boxscore est ici.

Crédits photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements