Le Mans tombe Villeurbanne à l’Astroballe, 72-67, et s’offre une belle

Sacha RUTARD
1

Il y aura une belle dimanche à Antarès. Sans Romeo Travis suspendu mais avec un Youssoupha Fall en pleine possession de ses moyens (16 points à 8/11, 8 rebonds) et un Chris Lofton qui a retrouvé son adresse légendaire après une longue traversée du désert suite à une entorse à la cheville (20 points à 6/11 à trois-points), Le Mans a remporté, 72 à 67, le Match 2 à l’Astroballe. Les Villeurbannais ont trop systématiquement cherché les shoots à trois-points et largement failli (8/30) surtout Justin Harper (1/11!).

En mode commando, le MSB est rentré tambour battant dans ce Match 2 contrairement au premier: 13-2 puis 20-11 à la fin du premier quart-temps avec 8 points et 3 rebonds d’un Youssoupha Fall visiblement pas ou peu enquiquiné par ses genoux. De quoi chatouiller l’orgueil des Villeurbannais qui avec une défense barbelés infligèrent alors un 12-0 aux Manceaux pour égaliser à 23 (13e). Ce sera un match de séries. Le sort du secteur intérieur sarthois ne s’arrangeait pas avec la sortie sur blessures légères de Will Yeguete puis de Yous Fall mais elles n’étaient que temporaires.

L’ASVEL usait et abusait des tirs à trois-points, une majorité ouverts, pour en transformer seulement 3/15 en 20′. C’est son activité au rebond offensif (9 en 20′) qui lui permettait de compenser un peu. Malgré tout, sur une nouvelle poussée le MSB reprenait le large, 37-27. Justin Cobbs faisait apprécier la justesse de ses passes (6) et DJ Stephens ses bonds de Marsupilami (6 rebonds).

L’intensité était enfin égale dans les deux camps pour la première fois de ce quart-de-finale. Le Mans tenait bon grâce à la maîtrise de Justin Cobbs jusqu’en fin de troisième quart-temps où l’ASVEL passait en tête sur une série de 11-0 et un dunk de mammouth de Charles Kahudi (48-46, 28e). Les Manceaux, une fois de plus, s’énervaient contre les arbitres… Mais Chris Lofton de trois paniers longue distance leur donnait cinq points d’avance après 32′ (58-50). En plus, c’était la 4e faute de DeMarcus Nelson, qui avait jusqu’alors la meilleure évaluation de l’ASVEL (20). ll y avait beaucoup de va-et-vient infructueux.

Le Mans avait encore une bonne petite avance à 5 minutes du buzzer (64-57) grâce à un Chris Lofton toujours en feu. Mais AJ Slaughter/John Roberson à trois-points et une contre-attaque conclue par David Lighty redonnaient l’avantage à l’ASVEL en un clin d’oeil (65-64).

Tout s’est joué au finish et c’est Le Mans qui a su sprinter avec un trois points de DJ Stephens dans l’axe, un dunk de Youssoupha servi parfaitement par Justin Cobbs et un lancer de ce même Cobbs.

Voir le match ici.

Photo: MSB

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements