Vincent Collet (Strasbourg): « On a bien entamé les playoffs, mais on était un vrai ton en dessous par rapport à mardi »

Sacha RUTARD
0

Nanterre a tout donné mais Strasbourg était plus fort. C’est aussi simple que ça. Poussés par leurs supporters de Maurice-Thorez, les hommes de Pascal Donnadieu ont longtemps fait de la résistance avant de céder dans le money time (70-77). Une erreur d’arbitrage (Lahou Konate avait récupéré la balle mais la balle fut redonnée à la SIG et David Logan scora à trois-points dans la foulée) leur a donné un coup de massue.

Même si le meneur Dee Bost a été parfois époustouflant (16 points, 6 rebonds, 5 passes), tout n’a donc pas été parfait du côté des Strasbourgeois comme le notait Vincent Collet en conférence de presse:

«  C’est la conséquence du manque de Louis (Labyerie), qui n’est pas bien et encore fiévreux aujourd’hui. On fait en sorte qu’il récupère mais ça prend du temps. On a décidé de le laisser se reposer. Son malaise était dû à une forte gastro, les médecins vont s’en occuper, mais pour l’instant il n’est pas d’attaque. On a bien entamé les playoffs, mais on était un vrai ton en dessous par rapport à mardi. C’est le contraire pour Nanterre qui aurait largement pu gagner ce soir. La réaction de Nanterre a été de montrer du cœur, on savait qu’ils n’allaient pas abandonner. Nous étions persuadés qu’aujourd’hui, avec leur public, ils allaient se donner à fond. Je savais qu’on allait avoir du mal à gagner ce soir. »

Malgré l’élimination, Pascal Donnadieu était satisfait du comportement des siens:

 « Ce soir, j’ai trouvé qu’on a été admirables, dans la manière de jouer, dans l’engagement. Et là-bas on avait fait une mi-temps qui était très bonne, on en a ratée une sur quatre. C’est un adversaire qui est beaucoup plus fort que nous, mais j’ai la fierté de croire qu’on les a poussés dans leurs derniers retranchements. Jean Marc (NDLR: Pansa, 20 ans, 10 points et 4 rebonds)? C’est très intéressant ce qu’il a proposé. C’est très bien pour lui, pour l’avenir. On a dû gérer les fautes dans le secteur intérieur. Il a fait un match héroïque, de haut niveau qui demande confirmation l’année prochaine. C’est l’avenir du club, on ne peut qu’être satisfait de sa performance, il a signé un contrat de 3 bonnes années. »

La SIG sera opposée au Mans ou à Villeurbanne en demi-finale avec l’avantage du terrain.

Photo: Dee Bost (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements