Vincent Collet (Strasbourg): « On a bien entamé les playoffs, mais on était un vrai ton en dessous par rapport à mardi »

Sacha RUTARD
0

Nanterre a tout donné mais Strasbourg était plus fort. C’est aussi simple que ça. Poussés par leurs supporters de Maurice-Thorez, les hommes de Pascal Donnadieu ont longtemps fait de la résistance avant de céder dans le money time (70-77). Une erreur d’arbitrage (Lahou Konate avait récupéré la balle mais la balle fut redonnée à la SIG et David Logan scora à trois-points dans la foulée) leur a donné un coup de massue.

Même si le meneur Dee Bost a été parfois époustouflant (16 points, 6 rebonds, 5 passes), tout n’a donc pas été parfait du côté des Strasbourgeois comme le notait Vincent Collet en conférence de presse:

«  C’est la conséquence du manque de Louis (Labyerie), qui n’est pas bien et encore fiévreux aujourd’hui. On fait en sorte qu’il récupère mais ça prend du temps. On a décidé de le laisser se reposer. Son malaise était dû à une forte gastro, les médecins vont s’en occuper, mais pour l’instant il n’est pas d’attaque. On a bien entamé les playoffs, mais on était un vrai ton en dessous par rapport à mardi. C’est le contraire pour Nanterre qui aurait largement pu gagner ce soir. La réaction de Nanterre a été de montrer du cœur, on savait qu’ils n’allaient pas abandonner. Nous étions persuadés qu’aujourd’hui, avec leur public, ils allaient se donner à fond. Je savais qu’on allait avoir du mal à gagner ce soir. »

Malgré l’élimination, Pascal Donnadieu était satisfait du comportement des siens:

 « Ce soir, j’ai trouvé qu’on a été admirables, dans la manière de jouer, dans l’engagement. Et là-bas on avait fait une mi-temps qui était très bonne, on en a ratée une sur quatre. C’est un adversaire qui est beaucoup plus fort que nous, mais j’ai la fierté de croire qu’on les a poussés dans leurs derniers retranchements. Jean Marc (NDLR: Pansa, 20 ans, 10 points et 4 rebonds)? C’est très intéressant ce qu’il a proposé. C’est très bien pour lui, pour l’avenir. On a dû gérer les fautes dans le secteur intérieur. Il a fait un match héroïque, de haut niveau qui demande confirmation l’année prochaine. C’est l’avenir du club, on ne peut qu’être satisfait de sa performance, il a signé un contrat de 3 bonnes années. »

La SIG sera opposée au Mans ou à Villeurbanne en demi-finale avec l’avantage du terrain.

Photo: Dee Bost (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements