Strasbourg à 40 minutes d’une sixième finale de suite, mais…

Pascal Legendre
0

Vainqueur au Mans hier soir, 89-82, dans le Match 4, la SIG Strasbourg a de nouveau les cartes en main pour se qualifier à une sixième finale de Jeep Elite d’affilée. La sensation générale est que le MSB a laissé passé sa chance, mais la rationalité n’est pas le fil rouge des playoffs surtout quand chacun a gagné jusque là un match chez l’adversaire.

– Les Manceaux étaient-ils émoussés ?

Après huit saisons dans notre pays, Mykal Riley se débrouille en français et même s’il cherche parfois ses mots, il fait l’effort de répondre dans la langue de ses interlocuteurs en conférence de presse. C’est si rare pour un Américain que c’est à noter. Pour l’ailier manceau, qui sur un plan personnel a été impeccable (16 points, 19 d’évaluation), l’échec du MSB est à mettre sur le compte d’un mental insuffisant.

« On n’a pas bien commencé le match. On a donné des paniers faciles. On n’était pas dans le match en première mi-temps. C’est pour ça que l’on a donné 47 points alors que le match d’avant on en a donné 60 pour tout le match. C’est ça la différence ce soir. Mentalement, on n’était pas prêt. »

Le contexte de ce Match 4 était pourtant favorable au MSB. Après leur victoire deux jours auparavant, les Manceaux n’étaient plus qu’à quarante minutes de la finale. Antarès affichait son septième guichets fermés de la saison et les six mille spectateurs avaient rempli les gradins dix minutes avant l’entre-deux, ce qui n’est pas dans leurs habitudes. Dans la chaleur suffocante d’une soirée pas ordinaire, le public toujours en orange s’époumonait en criant « Le Mans… Le Mans… ». Tous les joueurs strasbourgeois étaient sifflés, pas Vincent Collet, considéré au Mans avec un immense respect même si le Normand a quitté le club il y a déjà dix ans.

Seulement, imperceptiblement, quelque chose avait changé en 48 heures. Au bord de l’abîme, les Sigmen étaient remontés comme des coucous suisses. Quand le match a gagné en intensité, quand tout le monde était au fond du cratère, quand même le MSB est revenu à leur hauteur en fin de match, ils ont fait preuve d’une parfaite sérénité. Dans l’autre camp, les Manceaux sont apparus émoussés.

« On n’a pas réussi défensivement à perturber les timings et le jeu de Strasbourg. C’est ce qui nous coûte. Même si en attaque on a un peu de réussite à la fin, on marque 82 points, pour moi c’est vraiment défensivement que le match s’est joué. Je pense que l’on a manqué de détermination, d’énergie sur les actions. Des petits retards. Il faut aussi donné du crédit à Strasbourg, ils ont été très bons dans ce qu’ils ont exécuté. Mais comme on n’avait pas assez d’énergie dû à l’enchaînement de matchs, à la fatigue, ça se traduit par des petits retards et on subit. Et en face quand les joueurs sont individuellement et collectivement à ce niveau-là, c’est très dur », avouait Eric Bartecheky, le coach manceau.

D comme Défense. D comme Dureté. La SIG, qui s’était fait mener par le bout du nez le mardi est revenu transformé le jeudi.

 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements