Bria Hartley, une meneuse de WNBA avec l’équipe de France?

Pascal Legendre
1

La rumeur courait sur les réseaux sociaux spécialisés depuis quelques semaines et elle a été confirmée par L’Equipe: la meneuse américaine du New York Liberty Bria Hartley (1,76m, 25 ans) pourrait rejoindre l’équipe de France à l’occasion de la Coupe du Monde qui va avoir lieu du 22 au 30 septembre en Espagne.

Ce n’est pas la fédération qui l’a démarchée mais la joueuse qui souhaite intégrer les Bleues. L’Equipe révèle via Jacques Commères, le directeur des équipes de France, que sa mère et sa grand-mère possèdent la nationalité française et que Bria détient le passeport français. Le dossier est en cours de constitution. La fédération américaine a déjà donné son accord et celui de la fédération internationale est en attente.

Bria Hartley est une sacrée pointure. Elle a été deux fois championne NCAA avec Connecticut (2013 et 2014) et championne du monde U18 (2010) et U19 (2011) avec les Etats-Unis. Elle a même été dans la pré-sélection américaine pour le Mondial de 2014.
Actuellement, elle accompli sa cinquième saison en WNBA. Après Washington où elle fut élue dans la All-Rookie Team, Bria est passée au New York Liberty dont elle est la meneuse titulaire. En 9 matches, elle tourne cette saison à 9,2 points (41,4% aux tirs à trois-points), 4,2 points et 2,7 rebonds.
La Newyorkaise connait bien l’Europe pour avoir passé une saison à Sopron, en Hongrie, et deux autres en Turquie, au Mersin BBSK. Elle a terminé meilleure marqueuse du championnat turc avec 19,4 points de moyenne plus 4,9 passes décisives. Elle rejoindra la saison prochaine Fenerbahçe dont la coach est… Valérie Garnier, celle de l’équipe de France.
Bria Hartley a aussi la particularité d’avoir donné naissance en janvier 2017 à un petit garçon, Bryson Noah.
Dans son passé l’équipe de France a déjà pu compter sur deux Américaines d’origine, KB Sharp (une sélection en 2013) et surtout Geraldine Saintilus (12 sélections en 1987) qui, comme Bria Hartley, n’avait jamais porté le maillot d’un club français avant de rejoindre les Bleues.
Romane Bernies, Lisa Berkani, Alexis Duchet et Olivia Epoupa sont les quatre meneuses incluses dans la liste des 14 pré-sélectionnées pour la Coupe du Monde.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. thorsk

    "deux Américaines d’origine" , ce serait pas plutôt deux bi-nationales, ou deux américaines d'ascendance françaises ?
    Parce que bon, à part le sang de sa mère, elle n'a aucun lien avec la France (pas d'attaches professionnelles, à priori enfance pas en France) à part peut-être quelques vacances sur les terres d'origines du coté maternel (parce que d'après l'article, le grand-père maternel n'a pas l'air d'être français non plus)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements