Le top 5 des joueurs de moins de 21 ans qui ont brillé en qualification à la coupe du monde

Sacha RUTARD
0

Un des points positifs du nouveau format de qualification pour la coupe du monde 2019, c’est que de nombreux potentiels ont intégré les équipes nationales un peu partout sur la planète. Certains se sont déjà immédiatement imposés comme des options prioritaires. La FIBA a réalisé son top 5.

 

1 Dzanan Musa (2,05 m, 19 ans, Bosnien)

Stats : 15,3 pts, 4,0 rbds et 1,5 int en 30’

Il a eu 19 ans en mai 2018 et pourtant, il était déjà le leader offensif de la Bosnie. Drafté en 29e position par les Nets en 2018, élu meilleur espoir de l’EuroCup avec KK Cedevita, il a tourné à 21,0 points en moyenne sur la fenêtre de février, dont un carton de 26 unités face à la Russie. La prochaine superstar pour ce pays.

 

2 Rui Hachimura (2,04 m, 20 ans, Japonais)

Stats : 18,5 pts, 5,0 rbds et 1,0 int en 27’

Avant son arrivée, conjuguée à celle de Nick Fazekas un Américano-japonais passé par l’Asvel notamment, le Japon avait perdu ses quatre premiers matches. Hachimura, coéquipier de Kim Tillie à Gonzaga (11,6 pts et 4,7 rbds en 2017-18) a notamment compilé 24 points et 7 rebonds dans la victoire 79-78 face à une Australie jusqu’alors invaincue. Le meilleur marqueur du Mondial U17 en 2014 confirme à l’échelon supérieur.

 

3 RJ Barrett (2,01 m, 18 ans, Canadien)

Stats : 13,5 pts, 5,5 rbds et 2,0 pds en 22’

On ne présente plus le fils de Rowan Barrett, ancien joueur de Pro A (Dijon, Asvel, Chalon). Meilleur lycéen des Etats-Unis en 2018, il a engrangé une moisson de trophées individuels. Cet extérieur déjà très fort a signé pour Duke sous les ordres de coach K. MVP du Mondial U19 en 2017, il a électrifié la troisième fenêtre avec la sélection nationale sur un temps de jeu concis, apportant deux victoires de plus à son pays. Il n’a que 18 ans. Attendu comme le numéro 1 de la Draft 2019.

4 Furkan Korkmaz (2,01 m, 21 ans, Turc)

Stats : 22,0 pts, 3,5 rbds et 2,0 ins en 24’

Il a eu 21 ans le 24 juillet. Mais il a donc joué la troisième fenêtre « under 21 ». Il a été fantastique au cours des victoires contre l’Ukraine et contre la Suède (7/9 à 3-pts sur les deux rencontres). Drafté en 26e position en 2016, il a rejoint Philadelphia en NBA en 2017 mais n’a joué que 14 matches et a connu également la D-League. Avec la Turquie, il a pu montrer l’étendue de son talent et a enchaîné ensuite en summer league NBA en claquant 40 points (5e meilleure performance de l’histoire des ligues d’été) avec notamment 8 triples en 28 minutes seulement.

5 Jordan Nwora (2,00 m, 19 ans, Nigérian)

Stats : 21,7 pts, 8,0 rbds et 2,7 pds en 28’

Pour son premier match avec la sélection, le fils d’Alexander Nwora le sélectionneur, a montré pour le 1er juillet pour le match contre le Mali qu’il n’y avait pas de favoritisme. 36 points et une victoire facile pour le Nigéria. Avant cela, il avait marqué 17 points et 9 rebonds pour sa première lors de la victoire contre le Rwanda. Cette saison il jouait aux Cardinals de Louisville en NCAA (5,7 pts et 2,2 rbds).

Photo: Dzanan Musa

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements