La France pillée par les clubs européens : il faut que ça change !

« Je suis le premier Français à jouer en Espagne, en Italie, et pour un club anglais. »

Ce constat, c’est Ahmadou Keita qui nous le faisait en mars 1997.

Depuis l’arrêt Bosman, rendu à la fin 1995, les sportifs de l’Union Européenne peuvent librement circuler en son sein sans qu’il soit possible de limiter leur nombre dans une équipe professionnelle. C’est donc suite à une bonne saison au SLUC Nancy que le combo guard formé à Cholet génération Antoine Rigaudeau fit des passages à Murcie, à Cantu et de façon plus anecdotique aux London Towers devenant ainsi un pionnier. Tout comme Tony Parker, premier joueur de Pro A (Paris Basket Racing) à se lancer à 19 ans en NBA sachant que Tariq Abdul-Wahad et Jérome Moiso avaient effectué un cursus universitaire aux Etats-Unis.

Jusqu’à cette époque-là, 100% des internationaux évoluaient dans la première division française. Pas un seul n’avait convaincu un club italien ou espagnol de les prendre comme étranger -il n’y en avait que deux par équipe-. Ni Alain Gilles, ni Hervé Dubuisson, ni même Maxime Dorigo qui aurait pu jouer en Italie comme oriundi*. D’ailleurs à part de très rares exceptions (quelques-uns dans les facs américaines dans la deuxième moitié des années 80, des doubles nationalités ailleurs), tous les basketteurs français jouaient pour un club français.

Tout a été bouleversé en une vingtaine d’années, à cause de ce fameux arrêt Bosman, de l’ouverture au monde de la NBA, et de la montée en puissance de la formation française qui trop longtemps avait été à la remorque de celle des nations de pointe européenne. Si tout n’est pas encore complètement affiné, on peut remarquer qu’à ce jour, 26 des 44 membres du Team France vont jouer à l’étranger cette année. La proportion est encore un peu plus forte quand on sait que Youssoupha Fall n’est toujours pas qualifié pour représenter la France et que l’on attend d’un jour à l’autre l’annonce de la retraite sportive de Boris Diaw. Et puis, schématiquement, ce sont les meilleurs qui sont hors de nos frontières. Autre chiffre marquant, le site Eurobasket recense 138 Français portant un maillot d’une équipe étrangère.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

* Un immigré d’origine italienne et vivant hors d’Italie.

Photos: Louis Labeyrie et Adam Mokoka (FIBA)

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. josyfeit

    Quand nous aurons des stades de 10-15 mille places quand c'est juste un exemple : Le Mans prenait 25 € pour l'Euroleague et 50% réduction enfant pour voir le Maccabi tel aviv et dans son vieux stade de foot prenait plus cher pour les places les plus pourris pour voir le PSG en 2003-2004 alors nos joueurs continuerons à jouer à l'étranger

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements