Tournoi de Coubertin : Nicolas Batum en maestro du match face à la Grèce

Dylan De Abreu
0

Déjà vainqueurs face au Monténégro vendredi, la France devait encore se frotter aux Grecs, quasiment au complet, ce dimanche à l’occasion de la centième sélection de Charles Kahudi. Dans la chaleur du Stade Pierre de Coubertin qui a su séduire 3 256 spectateurs, les Bleus ont eu le droit à un bon test avant de se tourner vers les matchs de qualifications pour la coupe du Monde 2019 face à des Grecs expérimentés et habitués à l’Euroleague. 

Dans le sillage d’Edwin Jackson (8 points dans le premier quart) très adroit en début de match, les joueurs de Vincent Collet lancent parfaitement leur rencontre, prenant tout de suite le contrôle de la partie. Et après dix minutes, les Bleus mènent tranquillement 22-14.

Seul joueur dans un mauvais jour, Moustpaha Fall n’y arrive pas. Peu présent au rebond et déboussolé en attaque, il peine à se lancer dans son match et est donc régulièrement rappelé sur le banc par son coach qui en profite pour faire jouer le nouvel arrivant, Mathias Lessort qui a rejoint la sélection aujourd’hui. Les coéquipiers d’Alain Koffi continuent leur chemin et gardent leur avance à la pause, 38-31. Grâce à Edwin Jackson et capitaine Nicolas Batum.

Le troisième quart-temps est d’ailleurs marqué par le show Nicolas Batum. Déjà à 4 points, 6 passes décisives, 2 rebonds et 3 interceptions pour 12 d’évaluation, l’ailier des Charlotte Hornets annonçait la couleur quant à sa forme du jour. Soutenu par ses proches présents dans les tribunes, l’international tricolore régale son public entre passes décisives, alley-oop, shoot sur un pied ou encore tir à trois points. C’est simple, après trois quart-temps, et alors que la France est devant 65-51, Batman est déjà en double-double avec 13 points et 12 caviars.

Pour sceller la victoire, le sélectionneur de l’Equipe de France fait sortir ses titulaires et fait jouer son banc en offrant du temps de jeu à Mam Jaiteh ou encore Lahaou Konaté, qui font partie des joueurs ayant été les moins utilisés et qui profitent pleinement du moment qui leur est offert. Toujours devant au score, l’EDF l’emporte 84-68. Sans surprise, c’est Nicolas Batum (13 points, 12 passes, 3 rebonds et 5 interceptions) qui reçoit le titre de MVP du match. Et quel match de la part de l’ailier français qui compile une évaluation de 30 sur la partie !

C’est donc un sans-faute pour la France dans ce Tournoi International de Paris. Elle peut se tourner vers ses deux matchs de qualifications sereinement, tout en sachant que Nando De Colo, Andrew Albicy et Vincent Poirier rejoignent le groupe lundi. À noter également, la satisfaction Jonathan Rousselle. Uniquement appelé pour faire partie du groupe lors de ce tournoi, le nouveau meneur du CSP Limoges est monté d’un cran et ce ne serait pas étonnant de voir Vincent Collet faire appel à lui pour le match contre la Bulgarie.

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements