Coupe du monde féminine: La France perd face au Canada… Et si c’était le bon plan ?

Sacha RUTARD
0

Enorme paradoxe. L’équipe de France a chuté ce soir face au Canada (60-71) mais son chemin vers les demi-finales paraît ainsi moins escarpé. La raison? Dans le même temps, l’Espagne a été vaincue de neuf points, 63-72, par la Belgique sur un layup à la dernière seconde de Emma Meesseman, et lui laisse ainsi le bénéfice d’un point average à trois avec le Japon. Résultat: les Espagnoles vont devoir passer par les barrages face au Sénégal et en cas de probable victoire, elles se retrouveront nez à nez avec le Canada !

De leur côté, les Françaises vont avoir au programme un match supplémentaire demain face à la Turquie. Une équipe turque pas au mieux actuellement, qui a perdu face au Nigeria (-6) et à l’Australie (-26). Et si elles passent l’obstacle c’est la Belgique qui se retrouvera face aux Bleues en quart. On ne peut donc pas dire qu’elles y perdent au change.

Pour conserver toutes leurs chances, les Françaises vont devoir digérer en vingt-quatre heures le dernier quart-temps catastrophique face au Canada où elles ont fini usé par des adversaires à la fois athlétiques et physiques qui ont su laisser passer l’orage avant de rebondir.

Quel engagement des Bleues. A la zone 2-3 érigée d’emblée par les Canadiennes, elles répondaient par trois paniers à trois-points d’affilée et surtout par beaucoup de vitesse dans leurs mouvements. Avec les points (8 dans le premier quart) et les rebonds défensifs (4) de Olivia Epoupa, les passes de Diandra Tchatchouang grâce à ses pénétrations (4) et Sandrine Gruda (3) et une défense générale exemplaire, elles menaient 11-4 puis 25-10 (9e) sur un 13-0. Une tornade. Les Canadiennes ne parvenaient pas à mettre en place leur jeu placé et n’avaient alors transformé que 5 paniers sur 15 shoots avec 5 balles perdues en prime. Seule la néo Berruyère Nayo Raincock-Ekunwe (8 points à 4/6 aux shoots et 3 rebonds) parvenait à mettre la tête hors de l’eau.

Les Canadiennes sont athlétiques, vaillantes, adeptes du chamboule tout, aussi pas question de lâcher prise. Elles resseraient les boulons en défense face à une équipe de France qui connaissait un petit creux dans le deuxième quart-temps. Malgré une terrible maladresse (4/11) aux lancers-francs, les joueuses au maillot rouge et blanc revenaient à 26-32. Seulement, les Françaises finissaient fort et menaient 36-26 à la mi-temps alors qu’un ultime panier de Sandrine Gruda était refusée pour avoir été marqué juste après le buzzer.

Une multitude de fautes étaient sifflées des deux côtés. Chaque possession était acharnée et la défense canadienne devenait de plus en plus étouffante. C’est à 46-40 que l’on apprenait que l’Espagne avait perdu contre la Belgique. Situation très pénible de se demander alors si le mieux pour la France n’était pas de laisser filer ce match contre le Canada. A l’énergie, les Canadiennes revenaient d’ailleurs à 45-46 après 30′.

Les Françaises ne parvenaient plus à scorer et sur un 8-2 dans le quart-temps, le Canada les doublait subitement: 53-48. Sandrine Gruda (14 points et 8 rebonds) maintenaient un temps la France hors de l’eau, mais tout d’un coup, ça craquait. Kia Nurse (18 points), Nayo Raincock-Ekunwe (13 points, 10 rebonds) et Shay Colley (12) gagnaient les duels et le Canada lançait des contre-attaques meurtrières. Le manque de rapidité dans le repli défensif et des rebonds mal contrôlés coûtaient cher.

La boxscore est ici.

Photo: Diandra Tchatchouang, FIBA

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements