Jeep Elite : Boulazac vainqueur de Levallois au bout de l’ennui

Luca Rastelli
0

Récemment qualifié pour la Leaders Cup à la suite de sa victoire à Antibes (62-67), Levallois entamait hier sa phase retour avec la réception de Boulazac au palais des sports Marcel-Cerdan. Mais ce sont les Périgourdins qui sont repartis de l’île-de-France avec la victoire (66-69), dans un match marqué par une maladresse notable de parts et d’autres (39,3% de réussite aux tirs pour le BBD et… 33,3 pour les Metropolitans).

Dans un premier quart-temps déjà assez pauvre offensivement (16-13), David Michineau (1,91m, 24 ans) s’est particulièrement illustré au scoring côté levalloisien avec ses 9 points, répondant aux 7 points du Boulazacois Travis Leslie (1m93, 28 ans) marqués en tout début de match. Le deuxième quart temps a vu les deux équipes se rendre coup pour coup au point de se repartir aux vestiaires avec un score de parité (37-37). Un second quart-temps marqué par deux fautes antisportives (une de chaque côté), mais également par un gros coup de chaud de Ray Cowels auteur de 13 points pour les Boulazacois.

Arrivé en temps que pigiste médical de Rasheed Sulaimon, Nobel Boungou-Colo (2,02m, 30 ans) s’est illustré en rentrant deux trois-points dans le troisième quart-temps ayant permis le premier écart du match en faveur de Levallois (48-41), mais le BBD est revenu au score et les deux équipes entamaient le dernier dernier quart temps avec seulement 4 points d’écart (54-50). Un dernier quart-temps qui tournait en faveur de Boulazac avec des actions mieux construites en attaque et un panier clutchissme de Kenny Chery à trois-points, qui tuait les Metropolitans (66-69).

“Ce match là on s’est rendu coup pour coup on va dire, on a eu le mérite de ne pas rompre quand Levallois à eu +7 pendant le troisième quart-temps. On a réussi à faire preuve de ressources mentales face à une équipe de Levallois qui était montée en très forte pression défensive. Aujourd’hui on est à 10 victoires pour 8 défaites, c’es assez surprenant par rapport à ce qui était envisagé en début de saison, à nous de rester dans le travail et évidemment notre qualité défensive qui nous permet d’assurer la fin de championnat de manière correct”, a confié le coach de Boulazac Thomas Andrieux après la rencontre.

“On n’a pas su gérer la fin de match, mais après on n’a pas été mauvais en défense, c’est juste qu’on a manqué de réussite en attaque. On leur a laissé beaucoup de deuxième chance”, a exprimé de son côté un David Michineau frustré.

Quant au coach levalloisien Freddy Fauthoux, il était très en colère après la défaite:

“C’est un coup dur de perdre ce match là, je pense qu’on avait plutôt bien fait les choses jusqu’à le 35ème minute. Ils ont eu des deuxième chances (au rebond) qu’ils n’auraient pas du avoir. Je suis très en colère. C’est la première fois que l’on passe à côté en attaque, on n’a pas su provoquer des lancers francs (13 pour Levallois contre 29 pour Boulazac) et ça me fait râler. La défaite est du à pas mal de joueurs qui n’ont pas su faire des efforts jusqu’au bout.”

Un seul exemple de la gabegie offensive des Metropolitans: le 2/12 aux shoots de Julian Wright.

Photo: Julian Wright (Metropolitans)

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements