François Peronnet (coach Limoges): « On verra quand on aura perdu quelques matches… »

François Peronnet, 45 ans, a remplacé Kyle Milling comme head coach du Limoges CSP le 8 décembre. Depuis, les Limougeauds qui étaient alors mal en point, ont enchaîné 7 victoires de suite en Jeep Elite. Ils se sont aussi qualifiés pour le top 16 de l’Eurocup même si la tâche s’y est révélée très ardue (1 victoire et 4 défaites) dans un groupe aux noms qui claquent : Valence, Malaga et Etoile Rouge de Belgrade.

Qui est François Peronnet dont la carrière est fait de va et vient entre la fonction d’assistant et celle de coach principal et qui a alterné la Pro A/Jeep Elite avec la Pro B ?

Demain, nous évoquerons avec lui en détails son aventure au Japon, il y a deux ans.

Comment peut-on se retrouver dans le basket de haut niveau quand on nait à Chaumont, qui n’est pas une ville basket et que l’on n’est pas grand dans un sport où c’est un élément déterminant ?

J’aimais ce sport quand j’étais jeune et je me suis vite rendu compte que je n’avais pas le talent pour l’exercer à haut niveau. J’ai voulu tenter de devenir entraîneur très jeune et pour se faire j’ai eu de la chance de rencontrer des personnes qui m’ont à la fois donné l’opportunité de l’exercer sur le terrain et aussi de découvrir ce qu’était ce métier-là. J’avais envie de le faire mais je n’avais aucune connaissance de ce que ça nécessitait. Après Chaumont, je suis allé à Nancy pour faire des études en Licence de Production Industrielle qui étaient un alibi pour pouvoir observer un club professionnel au quotidien, le SLUC Nancy. Le choix du lieu de la fac était lié au fait qu’il y avait un club professionnel à Nancy. A l’époque c’était Olivier Veyrat qui était le coach. L’autre intérêt de Nancy, c’était que Roger Tank m’a donné l’opportunité de devenir entraîneur dans ses camps et il était aussi directeur technique dans un club de la banlieue de Nancy, à Laxou. Il fait partie de ces personnes qui m’ont donné l’opportunité d’exercer ce métier-là.

Vous alliez voir les entraînements du SLUC en observateur libre où étiez-vous affilié au club ?

Non, non. Je n’avais aucune capacité à aller sur le terrain. Tous les jours, quand je le pouvais, je m’asseyais dans les gradins, j’observais les entraînements et je prenais des notes. J’ai appris en observant et aussi grâce à Roger, qui avait ses camps en France mais aussi aux Etats-Unis l’été. J’ai encadré ses stagiaires et on allait d’université en université chaque semaine. J’ai appris là aussi en regardant d’autres personnes travailler.

Vous avez passé vos diplômes en même temps ?

Lorsque je suis parti avec Roger, j’avais 18-19 ans et j’ai passé mon BE1, BE2 après. Ensuite j’ai travaillé avec le SLUC Nancy sur les espoirs en étant assistant au centre de formation pendant trois ans. J’ai fait mon service militaire à Nancy et le soir j’étais avec les espoirs. Et ensuite ils m’ont permis de trouver un emploi à la Caisse d’Epargne de Nancy. J’ai discuté avec le président (Jean-Jacques) Eisenbach en lui disant que j’étais tenté de faire ce métier-là à plein temps. Est-ce que le SLUC était prêt à créer un plein temps ? La réponse a été « non » et c’est pourquoi j’ai postulé à Chalon-sur-Saôsne et ça a été ma deuxième rencontre marquante avec Philippe (Hervé). Il fait partie de ces personnes qui m’ont appris ce métier-là et qui m’ont donné l’opportunité de l’exercer.

C’était le début de la professionnalisation des entraîneurs au-delà des head coaches ?

Je suis arrivé à Chalon en 1998 et c’était l’époque des emplois jeunes. J’avais été embauché une année pour travailler sur les cadets de l’association. Et c’est à l’issue de cette année que Philippe m’a proposé de venir travailler avec lui sur les pros.

Est-ce un handicap au début de sa carrière de coach de ne pas avoir été joueur de haut niveau ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

 

 

Photo: François Peronnet (CSP), William Howard, Jordan Taylor et Samardo Samuels (FIBA) 

La suite demain.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2019
LMMJVSD
« Mar  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements